Scandale des vaccins : les autorités chinoises ordonnent une enquête drastique

RCI 2018-07-25 21:56:07
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Le Conseil des Affaires d’Etat chinois a envoyé le 23 juillet une équipe pour enquêter sur le scandale des vaccins de l’entreprise, Changchun Changsheng, qui a falsifié des documents relatifs à la production d’un vaccin contre la rage. Pendant ce temps, les autorités chinoises ont ordonné à l’entreprise d’arrêter la production et de rappeler le produit.

Le président chinois, Xi Jinping, actuellement en tournée en Afrique, a appelé les autorités et les services concernés à mener immédiatement une enquête afin d'établir les faits. « L’enquête devra aller jusqu'au bout et établir les responsabilités de chacun. Tout cela doit être traité avec sévérité, conformément à la loi », a-t-il déclaré. Une enquête drastique sur la chaîne de production et de vente de tous les vaccins sera initiée sur place sur recommandation du Premier ministre Li Keqiang.

De son côté, l’Organisation mondiale de la Santé a déclaré le 25 juillet qu’elle attendait le résultat de l’enquête et était prête à fournir du soutien aux départements de la santé chinois. L’OMS a rappelé que la vulgarisation des vaccins a permis à la Chine de faire disparaître le poliomyélitique, et a également réduit largement le nombre des enfants atteints de rougeole, d’oreillon, de rubéole, et de l’hépatite A et B.

 

Partager

Articles les plus lus