"La Ceinture et la Route" élargit les perspectives du développement du commerce sino-africain-French

"La Ceinture et la Route" élargit les perspectives du développement du commerce sino-africain

xinhua 2018-07-20 14:54:58
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Avec l'approfondissement de l'initiative "la Ceinture et la Route", l'influence de cette dernière sur la Chine et les pays impliqués s'est progressivement intensifiée, en particulier en Afrique.
En tant que premier moteur de la croissance économique mondiale, la Chine joue un rôle important dans la promotion du développement économique africain. Le pays renforce en outre son commerce avec l'Afrique et constitue le deuxième partenaire commercial de l'Afrique subsaharienne. En 2017, le volume des échanges bilatéraux a atteint 97 milliards de dollars, en hausse de 20% en glissement annuel.
Dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route", la Chine soutient la croissance économique africaine dans les domaines du commerce, de l'investissement et de l'éducation. Selon les statistiques, de 2015 à 2018, les investissements de la Chine en Afrique ont atteint 60 milliards de dollars, encourageant le développement de l'industrialisation, de l'agriculture et des infrastructures sur le continent.
Razia Khan, économiste en chef pour l'Afrique et le Moyen-Orient de Standard Chartered, estime que les échanges commerciaux entre la Chine et l'Afrique subsaharienne continueront à augmenter en 2018. "A l'avenir, l'Afrique restera un partenaire commercial important de la Chine".
L'initiative "la Ceinture et la Route" a élargi les perspectives du développement du comerce sino-africain. Selon Saif Malik, directeur pour l'Afrique et le Moyen-Orient de Standard Chartered, "la Ceinture et la Route" est une grande initiative qui renforce considérablement les liens entre la Chine et d'autres régions. L'Afrique compte plus de 1,2 milliard d'habitants et sa population possède une moyenne d'âge très jeune, ce qui signifie un énorme pouvoir d'achat.
Selon des estimations prudentes, le déficit des infrastructures en Afrique dans les secteurs tels que les routes, les chemins de fer et les ports totalise 95 milliards de dollars par an. L'initiative "la Ceinture et la Route" peut très bien combler cet écart. L'initiative implique non seulement la région de coopération traditionnelle sino-africaine, mais aussi de nombreuses autres régions de l'Afrique subsaharienne.

Partager

Articles les plus lus