Le sommet de l’OCS ouvert à Qingdao

RCI 2018-06-10 17:27:47
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Ouverture ce dimanche 10 juin de la 18e réunion du Conseil des chefs d'Etat des pays membres de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) dans la ville côtière de Qingdao. Une réunion présidée par le président chinois Xi Jinping et au cours de laquelle il prononcé un discours intitulé « Faire rayonner l’esprit de Shanghai et construire la communauté de destin pour l’humanité ».

Au bout de 17 ans d’existence, l’OCS s’est transformée en une structure régionale couvrant une large superficie de 20% du territoire mondial, et sur laquelle vive une nombreuse population, estimée à 40% de la population mondiale.

Ayant noué d’importantes relations de coopération avec les Nations Unies et autres organisations régionales et internationales, l’OCS, forte de son prestige accru, se positionne à ce jour comme une force incontestable en faveur de la paix, du développement mondial, et de la sauvegarde de la justice et de l’équité sur le plan international.

L’OCS promet un partenariat constructif animé par les principes de non-alignement, de non-confrontation et de non-hostilité envers des pays tiers, a rappelé le président chinois, soutenant que cette initiative hautement créative a donné naissance à un tout nouveau modèle de coopération régionale

Xi Jinping :

« Si l’OCS est capable de maintenir en son sein une grande vitalité et un élan de coopération sans faille, c’est parce que l’organisation a initié l’esprit de Shanghai, et l’a toujours observé dans une dynamique de confiance mutuelle, d’avantage réciproque, d’égalité, de consultation, de respect de la diversité culturelle et de développement en commun. Ceci permet de rejeter les philosophies désuètes de conflit des civilisations, de guerre froide et d’affrontement à somme nulle. Une nouvelle page de l’histoire des relations internationales a été ainsi tournée, l’esprit de Shanghai est largement soutenu sur le plan international. »

Nous vivons dans un monde où l’hégémonisme et la politique du plus fort restent monnaie courante, des menaces conventionnelles ou non conventionnelles ne cessent d’émerger, l’unilatéralisme, le protectionnisme et l’altermondialisation continuent à être pratiqués sous de nouvelles formes. On continue à entendre les vieux discours de conflit des civilisations et de supériorité culturelle. Pour gérer les risques et relever les défis, Xi Jinping a avancé à ses collègues « cinq conceptions » :

« La conception de développement innovante, cohérente, « verte », ouverte et bénéfique à tous; la conception de sécurité commune, globale, coopérative et durable ; la conception de coopération basée sur l’ouverture, l’intégration, la recherche de bénéfices mutuels et de résultats gagnant-gagnant ; la conception de civilisation orientée vers l’égalité, le partage d’expériences, le dialogue et la tolérance ; Enfin la conception de gouvernance mondiale sur base de consultation, de développement en commun et de partage de fruits. « 

Ce premier sommet de l’OCS après son élargissement devrait dresser un schéma complet et explicite quant à l’avenir de l’organisation. Xi Jinping a souhaité que les membres de l’organisation, à la lumière de l’esprit de Shanghai, avancent ensemble vers un monde où règne la paix, la sécurité, la prospérité, l’ouverture, la tolérance, la propreté et la beauté.

« Nous devons mettre en pleine application le programme de coopération 2019-2012 pour combattre les trois fléaux que sont le terrorisme, le séparatisme et l’extrémisme, poursuivre les exercices anti-terroristes conjoints. Il faut mettre en valeur le mécanisme « OCS-Afghanistan », afin de faire avancer le processus de reconstruction dans ce pays. Dans les 3 ans à venir, la Chine s’engage à former pour les autres pays membres, 2 000 professionnels judiciaires. »

Abordant la question de la croissance, Xi Jinping a dit :

« Il convient de promouvoir la synergie des stratégies de développement de différentes parties, de faire avancer les programmes dans le cadre de l’initiative dite la « ceinture et la route », et de faciliter les échanges commerciaux dans la région. Toutes les parties seront les bienvenues pour participer, en novembre cette année à Shanghai, à la 1ère édition de l’Exposition internationale des importations de Chine. Le gouvernement chinois soutient la création à Qingdao d’une zone de démonstration pour la coopération économique et commerciale régionale Chine-OCS. Une mission de service juridique Chine-OCS sera également créée. Une bourse de 30 milliards de yuans sera établie dans le cadre de la fédération bancaire de l’OCS. La Chine formera d’ici 3 ans 3000 professionnels en gestion de ressources humaines pour le compte des autres pays membres. Le satellite Feng Yun 2 est à la disposition de toutes les parties pour des services météorologiques. « 

La Chine est prête à travailler avec tous les pays membres de l’OCS pour mettre en application les décisions prises lors du présent sommet. Elle s’engage à appuyer le Kirghizistan qui va assumer la prochaine présidence tournante de l’organisation. Le chef de l’Etat chinois a invité tout le monde à avancer main dans la main vers un avenir encore plus radieux.

 

Partager

Articles les plus lus