(OCS)Les dirigeants des pays membres de l’OCS discutent des programmes d’importance majeure sur la paix, la stabilité et le développement régionaux-French

(OCS)Les dirigeants des pays membres de l’OCS discutent des programmes d’importance majeure sur la paix, la stabilité et le développement régionaux

2018-06-10 16:17:03
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Le 18ème Sommet de l’Organisation de Coopération de Shanghai, OCS, s’est clôturé, le 10 juin à Qingdao. Les dirigeants des pays membres de l’OCS ont reçu ensemble des journalistes. Le président chinois Xi Jinping a prononcé un discours pour présenter les fruits de ce sommet. Il a indiqué que toutes les parties ont décidé, après discussions, de respecter les principes émanés dans la « Charte de l’Organisation de Coopération de Shanghai » et mettre à l’honneur l’Esprit de Shanghai caractérisé par la confiance mutuelle, les bénéfices mutuels, l’égalité, la consultation, le respect de la diversité des civilisations et la recherche d’un développement commun tout en s’en tenant au bon voisinage, consolidant la coopération pragmatique, et discutant des programmes d’importance majeure sur la paix, la stabilité et le développement régionaux.

 

« Les dirigeants des pays membres, des pays observateurs  de l’OCS ainsi que des responsables des organisations internationales et régionales se sont réunis au bord de la mer Jaune pour tracer un plan de développement dans la nouvelle période historique de l’OCS en procédant à des échanges de vue sur des problèmes régionaux et internationaux importants et aboutissant à de larges points communs. »

 

Dans l’après-midi du 10 juin, les participants au Sommet de Qingdao ont signé des documents dont la « Déclaration de Qingdao du Conseil des chefs d’Etat des pays membres de l’Organisation de Coopération de Shanghai », le programme à appliquer dans les cinq années prochaines du « Traité de bon voisinage, d’amitié et de coopération à long terme entre les pays membres de l’Organisation de Coopération de Shanghai ». Les dirigeants des pays membres de l’OCS ont reçu les journalistes. Le président chinois Xi Jinping a, lors de cette conférence de presse, présenté les fruits de ce sommet.

 

Xi Jinping a souligné que les participants au sommet sont convenus que le monde se trouve dans une période de transformation et de développement, l’interdépendance des pays est encore plus croissante. La reprise de l’économie mondiale est faible, et les problèmes brûlants internationaux et régionaux sont fréquents. D’où pour lui, aucun pays ne pourrait faire face seul au monde actuel. Le développement durable et stable est basé sur un partenariat caractérisé par la solidarité et la coordination renforcée, la coopération et la paix profonde, le traitement d’égal à égal, l’ouverture et l’inclusivité ainsi que le gagnant-gagnant et le partage en vue de réaliser la stabilité et le développement durables.

 

« Nous estimons unanimement que la sécurité est la pierre angulaire du développement durable de l’OCS. Toutes les parties concernées vont, selon le concept de sécurité commune, intégrale, coopérative et durable, mettre en œuvre les accords de coopération signés, telle que la « Convention de Shanghai sur la lutte contre le terrorisme, le séparatisme et l’extrémisme », intensifier les échanges d’informations et les opérations conjointes dans la lutte contre le terrorisme. Toutes les parties vont également déployer des efforts pour lutter effectivement contre les « Trois forces » (soit le terrorisme, le séparatisme et l’extrémisme), le trafiquant des drogues, les crimes organisés transnationaux, et la cybercriminalité, afin de mettre en valeur le rôle de « l’OCS-Afghanistan », et maintenir la sécurité et la stabilité régionale. »

Selon Xi Jinping, toutes les parties considèrent la globalisation économique et l’intégration régionale comme une tendance irrésistible. Toutes les parties s’efforceront à sauvegarder l’autorité et l’efficacité des normes de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), à consolider le système du commerce multilatéral basé sur les principes d’ouverture, d’inclusivité, de transparence, de non-discrimination. Ces parties s’opposent également au protectionnisme commercial sous toutes ses formes. Au contraire, ces parties disent être déterminées à perfectionner les coopérations économiques régionales et promouvoir la jonction des coopérations sur l’initiative « la Ceinture et la Route », suivant les principes des bénéfices réciproques et gagnant-gagnant. Elles promettent aussi travailler en faveur des stratégies de développement de tous les pays membres, en intensifiant dans divers domaines tels que l’économique, le commerce les finances, l’agriculture agricole.

C’est élan qu’elles ont d’ailleurs pris l’engagement de faciliter le commerce et les investissements, pour construire une nouvelle structure d’intégration et de développement régional qui puisse bénéficier aux peuples des pays de la région, ainsi qu’au développement économique mondial.

 « Tous les participants à ce sommet ont exprimé unanimement leur souhait d’entreprendre des coopérations fructueuses et bilatérales sur la base du respect de la diversité des cultures et du concept de valeur sociale. Ces coopérations variées, envisagent-ils, porteront sur la culture, l’éducation, la science et technique, la protection environnementale, la santé, le tourisme, la jeunesse, les médias et le sport. Objectif,  promouvoir l’enrichissement mutuel culturel et la communion d’esprit entre les peuples. Les participants souhaitent, sur la base d’égalité et des bénéfices mutuels, consolider la coopération avec les pays observateurs, les partenaires de dialogue, et élargir le dialogue et les échanges avec l’ONU et d’autres organisations régionales et internationales en vue de promouvoir la paix durable et la prospérité commune du monde. »

Le 18ème  Sommet de l’OCS de Qingdao s’est clôturé le 10 juin. Le président chinois Xi Jinping a déclaré qu’après le Sommet de Qingdao, la République du Kirghizistan prendra le relais de la présidence tournante de l’OCS. Toutes les parties soutiendront le Kirghizistan pour remplir ses responsabilités de la présidence et bien organiser le sommet de l’an prochain.

Partager

Articles les plus lus