Xi Jinping : la Chine soutient l'Afrique pour construire ensemble « la Ceinture et la Route »

RCI 2018-09-03 20:12:16
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Xi Jinping : la Chine soutient l'Afrique pour construire ensemble « la Ceinture et la Route »

Xi Jinping : la Chine soutient l'Afrique pour construire ensemble « la Ceinture et la Route »

Le président chinois Xi Jinping a participé le 3 septembre à Beijing, à la cérémonie de dialogue de haut niveau des dirigeants chinois et africains, des représentants de l'industrie et du monde des affaires. Ce dialogue est aussi la sixième édition de la rencontre des entrepreneurs chinois et africains. Xi Jinping a souligné que la Chine soutient l'Afrique pour construire ensemble « la Ceinture et la Route », et trouver une voie de développement de haute qualité, inclusive, correspondant à la situation des pays respectifs et bénéfique à tous.


Près de 1 000 personnes, dont 35 dirigeants africains, ainsi que des représentants de l'industrie et du monde des affaires, des organisations et institutions internationales pertinentes, des dirigeants de petites et moyennes entreprises de Chine et d'Afrique, ont assisté à la cérémonie d’ouverture. Selon Xi Jinping, la population de l'Afrique représente 1/6 de celle du monde. La réalisation d'une prospérité partagée pour les peuples de tous les pays, y compris les peuples africains, est importante pour la construction d'une communauté de destin pour l'humanité. Selon lui, l'Afrique est le prolongement historique et naturel de la construction de « la Ceinture et la Route », et c'est aussi un participant important.


"La Chine aide les pays africains à construire ensemble « la Ceinture et la Route ». Sur la base de l'égalité et du bénéfice mutuel, en insistant sur le principe de consultation, de synergie et de partage, la Chine renforcera ses liens avec l'Afrique dans toutes les directions, favorisera la coordination des politiques, l'interconnexion des infrastructures, la facilitation du commerce, l'intégration financière, la compréhension mutuelle des peuples, afin que chacun trouve son propre chemin de développement de haute qualité, correspondant à la situation de son pays et bénéfique à tous.


Selon Xi Jinping, les investissements chinois pour l'Afrique sans condition politique, la Chine n'ingère pas dans les affaires intérieures, ne demande pas l'impossible, et s'assure toujours de partager ses expériences de développement, afin d'aider les pays africains à atteindre le renouveau national et la prospérité des pays africains. Les deux parties doivent trouver des solutions aux obstacles sur développement de l'Afrique tels que le manque d'infrastructures, faire un meilleur usage des fonds, et non pas faire du trompe-l'œil. Il a souligné que la construction conjointe de « la Ceinture et la Route » de la Chine et de l'Afrique est ouverte et tolérante.


"La construction conjointe de « la Ceinture et la Route » par la Chine et l'Afrique respecte les règles internationales existantes et insiste sur l'ouverture et la transparence. En respectant les souhaits de l'Afrique, la Chine veut renforcer la coopération de la tierce partie avec tous les pays capables et désireux d'établir une plate-forme de coopération mutuellement bénéfique et gagnant-gagnant ", a déclaré M. Xi.


Xi Jinping a souligné que cette année marque le 40e anniversaire de la mise en œuvre de la politique de réforme et d'ouverture de la Chine. Quels que soient les changements dans la situation mondiale, la Chine insiste que ses objectifs d'ouverture ne changeront pas et que la volonté d'élargir l'ouverture ne changera pas. La Chine salue les entrepreneurs du monde entier, y compris les entrepreneurs africains, qui investissent en Chine et y créent des entreprises, et encourage activement les entrepreneurs chinois à étendre leurs activités en Afrique et la Chine invite l'Afrique à travailler ensemble à la mise en œuvre de l'initiative « la Ceinture et la Route ». Il espère que les entrepreneurs chinois et africains examineront les opportunités historiques de l'innovation, en promouvant la montée en puissance de l'industrialisation traditionnelle et en encourageant le développement de l'intellectualisation, en s'efforçant d'améliorer les conditions de vie de la population locale.


"J'espère que les entrepreneurs chinois et africains assument activement leur responsabilité sociale, respectent les coutumes culturelles locales, valorisent la réputation des entreprises, mettent davantage l'accent sur la formation des travailleurs et l'amélioration des conditions de vie de la population locale, accordent une plus grande importance à la protection de l'environnement et à l'utilisation rationnelle des ressources, dans le but de créer de bonnes conditions pour un développement à long terme. J'espère que vous tous, dans le cadre de la coopération économique, jouerez un rôle important dans le renforcement de l'amitié entre la Chine et l'Afrique, le lieu où se dérouleront les échanges commerciaux, le lieu où vous pourrez semer les graines de l'amitié, le lieu où les projets seront mis en œuvre et le lieu où l'amitié sera couronnée de succès", a déclaré le président Xi Jinping.


Dans son discours, le président sud-africain Cyril Ramaphosa a noté que les "dix grands projets de coopération" proposés par la Chine avaient apporté une contribution significative au développement économique et social global de l'Afrique.


"Le Sommet de Johannesburg du Forum sur la Coopération sino-africaine s'est tenu avec succès en 2015, les "10 grands projets de coopération" lancés par la Chine ont été salués par les pays africains, dont les initiatives ont été prises en relation avec les priorités nationales africaines. Nous sommes très encouragés par le fait que le volume des échanges commerciaux entre la Chine et l'Afrique a atteint 170 milliards de dollars et que les investissements de la Chine en Afrique ont dépassé 100 milliards de dollars entre 2000 et 2017. Parmi ces réalisations, on peut citer la construction de 6 500 km de voies ferrées, 6 000 km de routes, 70 centrales électriques, 20 ports maritimes et 200 écoles, ce qui est un succès remarquable", s'est-il exclamé.


Plusieurs dirigeants africains présents ont également indiqué que la Chine était un véritable ami, un vrai partenaire, un vrai frère de l'Afrique. L'Afrique espère que l'Afrique participera pleinement à la mise en œuvre de l'initiative « la Ceinture et la Route » par le biais du Sommet de Beijing du Forum sur la Coopération sino-africaine, et qu'elle se joindra à la Chine pour construire une communauté de destin plus étroite entre la Chine et l'Afrique.

Partager

Articles les plus lus