La Chine et le Rwanda décident d'ouvrir un nouveau chapitre dans l'histoire de leurs relations bilatérales-French

La Chine et le Rwanda décident d'ouvrir un nouveau chapitre dans l'histoire de leurs relations bilatérales

xinhua 2018-07-24 09:07:02
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

La Chine et le Rwanda décident d'ouvrir un nouveau chapitre dans l'histoire de leurs relations bilatérales

Le président chinois Xi Jinping et son homologue rwandais Paul Kagame sont convenus lundi à Kigali de continuer à promouvoir la coopération bilatérale, afin d'apporter de nouveaux bénéfices aux peuples de Chine, du Rwanda et d'Afrique.

Au cours de leur discussion, les deux dirigeants ont fait l'éloge du développement de leurs relations bilatérales depuis l'établissement de leurs relations diplomatiques il y a 47 ans.

M. Xi a évoqué sa rencontre avec M. Kagame à Beijing en mars 2017, au cours de laquelle les deux chefs d'Etat sont parvenus à un large consensus de vues sur la promotion des relations bilatérales et de la coopération amicale, et ont lancé les relations sino-rwandaises sur la voie d'un développement rapide.

La Chine est disposée à travailler de concert avec le Rwanda pour traduire leur amitié traditionnelle en bénéfices concrets pour les deux pays et les deux peuples, et à ouvrir un nouveau chapitre dans l'histoire de leur coopération amicale, a déclaré Xi Jinping.

La Chine et le Rwanda décident d'ouvrir un nouveau chapitre dans l'histoire de leurs relations bilatérales

La Chine et le Rwanda doivent envisager leurs relations d'un point de vue stratégique et dans une perspective à long terme, a souligné le président Xi, indiquant que les deux pays devraient soutenir leurs droits respectifs à choisir leur propre voie de développement, préserver leur compréhension mutuelle, et s'épauler sur toutes les questions relatives à leurs intérêts fondamentaux et à leurs principaux sujets de préoccupation respectifs.

M. Xi a appelé les deux pays à renforcer les liens entre leurs stratégies de développement respectives, à exploiter au mieux la complémentarité de leurs atouts, et à nouer une coopération pragmatique plus approfondie et dans davantage de domaines.

La Chine invite le Rwanda à se joindre à la coopération internationale créée dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route", et encourage davantage d'entreprises chinoises à investir au Rwanda pour aider ce pays d'Afrique à progresser sur la voie de l'industrialisation et de la modernisation, a déclaré M. Xi.

Il a demandé aux deux parties de renforcer leurs échanges humains, afin de resserrer les liens entre les deux peuples et de consolider le soutien de la société et du grand public au développement futur de leur amitié.

Les deux parties ont également besoin de renforcer leur coopération en matière de sécurité et de maintien de l'ordre, de maintenir une coordination étroite sur les questions régionales et internationales, et de renforcer leur collaboration sur les questions d'importance mondiale, dans le but de défendre les intérêts communs des pays africains et des pays en voie de développement, a suggéré M. Xi.

La Chine et le Rwanda décident d'ouvrir un nouveau chapitre dans l'histoire de leurs relations bilatérales

Au cours des dernières décennies, les relations sino-africaines ont toujours été définies par une amitié, une unité et une coopération sincères, a-t-il indiqué, soulignant que les deux parties sont devenues une communauté tournée vers un destin partagé, dressée contre vents et marées, basée sur des intérêts partagés, et dévouée à une coopération mutuellement profitable.

Renforcer l'unité et la coopération avec les pays africains est une des bases essentielles de la politique étrangère chinoise, et constitue pour la Chine un choix stratégique à long terme, a indiqué M. Xi.

Il a comparé l'Afrique à "un lion au galop", affirmant que la Chine est heureuse de voir une Afrique plus forte et mieux intégrée.

Qualifiant l'Union africaine (UA) de bannière qui guide les pays africains vers la solidarité et la coopération, M. Xi a déclaré que la Chine a toujours soutenu le rôle de premier plan de l'UA en matière de promotion de la paix et du développement en Afrique, et espérait la voir jouer un rôle encore plus important dans les affaires régionales et mondiales.

La Chine est prête à rehausser l'importance stratégique de ses relations avec l'UA, afin d'en faire un véritable exemple et de les rendre plus productives, et ce pour le plus grand bénéfice des peuples chinois et africain, a-t-il ajouté.

M. Kagame a, quant à lui, décrit la Chine comme un ami fiable, qui a toujours partagé les joies et les peines de l'Afrique. Il est très important pour le Rwanda et l'Afrique en général de développer des relations amicales avec la Chine, a-t-il indiqué.

Il a fait l'éloge de l'aide précieuse apportée par la Chine au Rwanda dans des domaines comme la construction d'infrastructures, l'agriculture et l'éducation, ajoutant que l'aide chinoise représente une contribution positive à la reconstruction de son pays et à l'amélioration de ses conditions de vie.

Le président rwandais a également espéré que le Rwanda pourrait renforcer ses échanges avec la Chine en matière de gouvernance d'Etat, et approfondir leur coopération mutuellement profitable dans un cadre à la fois bilatéral et multilatéral.

Le Rwanda est prêt à améliorer sa coopération avec la Chine dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route", qui constitue une opportunité capitale tant pour le Rwanda que pour l'Afrique, a indiqué M. Kagame.

M. Kagame, qui assume actuellement la présidence tournante de l'UA, a également souligné que le soutien indéfectible de la Chine à l'Afrique revêt une importance cruciale pour le développement du continent.

La Chine et le Rwanda décident d'ouvrir un nouveau chapitre dans l'histoire de leurs relations bilatérales

L'Afrique attache, de fait, une grande importance au rôle joué par la Chine dans les affaires internationales, et est déterminée à continuer à approfondir l'amitié et la coopération mutuellement profitable entre les deux parties, a-t-il ajouté.

La partie africaine est impatiente de prendre part au sommet du Forum de coopération Chine-Afrique (FOCAC), qui se tiendra en septembre à Beijing, et est prête à travailler de concert pour promouvoir le développement du FOCAC et profiter aux peuples des deux parties, a-t-il déclaré.

Après leur entretien, les deux chefs d'Etat ont assisté à la signature de plusieurs accords de coopération bilatérale dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route" et dans divers autres domaines. Ils ont aussi rencontré la presse ensemble.

Avant leur rencontre, le président rwandais avait organisé une grande cérémonie de bienvenue à l'intention de M. Xi, arrivé dimanche à Kigali pour ce qui constitue la première visite d'un chef d'Etat chinois dans ce pays africain.

M. Xi a passé en revue la Garde d'honneur rwandaise en compagnie de M. Kagame. Un groupe d'artistes, revêtus du costume traditionnel rwandais, ont également donné une représentation de danse et de tambours pour exprimer leur joie et leur enthousiasme.

Un peu plus tard dans la journée, M. Xi et son épouse, Peng Liyuan, ont visité le Mémorial du génocide de Kigali.

Le Rwanda constitue la troisième étape de la première tournée de M. Xi à l'étranger depuis sa réélection à la présidence chinoise au mois de mars. Il s'est déjà rendu aux Emirats arabes unis et au Sénégal, et se rendra ensuite en Afrique du Sud pour une visite d'Etat ainsi que pour le 10ème sommet des BRICS. Il fera escale aussi à l'île Maurice, avant de rentrer en Chine.

La Chine et le Rwanda décident d'ouvrir un nouveau chapitre dans l'histoire de leurs relations bilatérales

 

Partager

Articles les plus lus