Commentaire : « Virus politique », autre maladie à éliminer

RCI 2020-02-06 21:28:46
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

En Chine, la mobilisation contre l’épidémie de pneumonie causée par le nouveau coronavirus est tous azimuts.Une campagne qui met à l’évidence les atouts des institutions politiques chinoises. Cependant, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo trouve, lui, l’occasion de dénigrer le système politique chinois, déclarant récemment que le Parti au pouvoir en Chine et le régime chinois constituent «une menace de notre époque». Ces propos sortis de la bouche d’un aussi haut responsable américain, chef de la diplomatie américaine de surcroit, sont, sans commune mesure, irresponsables. Mike Pompeo n’a pas tenu compte de la situation actuelle que traverse la Chine. Les propos du chef de la diplomatie américaine vont à l’encontre de l’humanismeet ne sauraient que dresser une sorte des barrières dans le développement des opérations conjointes entre la Chine et les Etats-Unis face aux défis communs.

Mike Pompeo, encore lui, voit d’un mauvais œil le feux-vert du gouvernement britannique donné à Huawei pour le déploiement de son réseau 5G. Sur ce point précis, la réponse du secrétaire d’Etat américain est teintée de beaucoup d’absurdités. Une illustration des préjugés idéologiques profondément ancrés chez certains responsables politiques américains. C’est aussi la preuve de la stratégie de jeu à somme nulle sur laquelle travailleraient les caciques de l’Administration américaine. Sans se gêner, Mike Pompeo dit que le développement de la Chine va sûrement toucher ce qu’il appelle le «fromage» des Etats-Unis. A partir de ces multiples erreurs de jugement sur le plan stratégique, les «pionniers» hostiles à la Chine, dont Mike Pompeo, créent des obstacles au développement des relations sino-américaines et tentent de nuire à la coopération sino-américaine en mettant en avant des intérêts politiques égoïstes.

Malgré tout, les propos des responsables américains, à l’image de Mike Pompeo, sont sans fondement. Les atouts du régime chinois ont été prouvés par les faits. Depuis 70 ans, le développement de la Chine, au lieu de s’appuyer sur l’expansion ou le pillage, s’est construit grâce aux efforts inlassables du peuple chinois sous le leadership éclairé de la direction du Parti communiste chinois.

Les avantages du régime chinois se justifient également dans le rôle important que joue actuellement le gouvernement dans le cadre de la lutte contre l’épidémie du coronavirus. Sous le commandement et la disposition de la plus haute autorité chinoise, la Chine a pris des mesures très strictes pour endiguer l’épidémie, établissant un réseau de prévention et de contrôle qui couvre les agglomérations urbaines et les zones rurales. Tout cela fait preuve des atouts du régime socialiste aux caractéristiques chinoises, mettant l’homme au centre de toute préoccupation. Tous ces efforts visent non seulement à préserver la vie et la santé de la population chinoise, mais aussi à sauvegarder la sécurité de la santé publique à l’échelle mondiale.  

Pour ce qui est du comportement des Etats-Unis face à l’épidémie, ce pays continue à créer et à répandre la panique, en retirant tambour battant le personnel de son consulat de Wuhan. Comme si cela ne suffisait pas, les Etats-Unis ont encore interdits l’entrée des citoyens chinois sur leur territoire. Une multiplication de gestes qui ne visent autre chose, si ce n’est à nuire à la réputation du régime chinois pourtant bien dans ses bottes. Les récents propos absurdes de Mike Pompeo sont un «virus politique» qui fait obstacle aux coopérations des deux pays face aux défis communs et tentent d’instrumentaliser la situation actuelle pour faire valoir les intérêts politiques égoïstes. Il est donc important d’éliminer ce «virus politique».  

La prévention et le contrôle de l’épidémie du nouveau coronavirus est à rude épreuve. Grâce aux avantages de son régime et à l’aide de tous les Chinois, la Chine reste confiante dans sa victoire finale sur l’épidémie. Et après l’épreuve difficile, la Chine connaîtra un développement plus brillant et contribuera davantage à la paix et au développement du monde.


Partager

Articles les plus lus