Les investisseurs étrangers sont optimistes quant au marché des capitaux chinois

RCI 2019-11-27 21:18:35
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

A la clôture des marchés, le 26 novembre, MSCI, un important prestataire d’indices boursiers mondiaux a finalisé l’inclusion des actions A chinoises dans les Indices MSCI. Portant à 20% le taux d’inclusion des titres à grande capitalisation. Pareil pour des titres à capitalisation moyenne. A part MSCI, l’indice Dow Jones a aussi incorporé les actions chinoises de classe A dans leurs indices des marchés émergents. Dans la même foulée, des actions A chinoises sont aujourd’hui inclues dans l’indice boursier FTSE Russell, avec un facteur d’inclusion de 15%. Tout cela révèle que les investisseurs internationaux se fient au marché des capitaux chinois, qui est plus ouvert.

Derrières ces trois fournisseurs d’indices mondiaux de premier plan, se trouvent des investisseurs internationaux gérant 40 billions de dollars d’actifs financiers. Certaines institutions prévoient que l’inclusion ou l’augmentation du facteur d’inclusion des actions chinoises de classe A pourrait attirer 43 milliards de yuans de flux de capitaux de la part d’investisseurs passifs. Le marché des capitaux chinois est aujourd’hui un favori des investisseurs étrangers.

Les investisseurs étrangers restent optimistes quant au marché des capitaux chinois. Les raisons sont deux ordres. D’une part, la monnaie chinoise est encore sous-évaluée, ce qui la rend assez stable. D’autre part, la Chine poursuit son ouverture du marché des capitaux, avec des mesures d’assouplissement d’accès des investisseurs étrangers sur son marché boursier. A cela s’ajoute l’éventuelle suppression des restrictions d’actionnariat des établissements financiers étrangers. Toutes ces mesures offrent des opportunités aux placements des capitaux étrangers. Selon les statistiques de la Commission de contrôle boursier de Chine, plus de 240 milliards de yuans de capitaux étrangers ont été investis sur le marché boursier chinois, depuis le début de cette année. Preuve que les investisseurs étrangers font confiance au marché des capitaux chinois.

En dépit du risque de la récession cyclique de l’économie mondiale, L'économie chinoise a toujours maintenu sa stabilité générale grâce à sa forte capacité de résilience. Au cours des trois premiers trimestres 2019, le PIB de la Chine a progressé de 6,2% par rapport à la même période de l’année dernière, ce qui l’a placé au premier rang des plus grandes économies du monde.

Selon les statistiques d'UBS Securities, à la fin du mois de septembre 2019, les investisseurs étrangers détenaient une valeur boursière de 1,77 billion de yuans, ce qui correspond à 3,2% de la valeur totale du marché des actions A, et à 7,9% de la capitalisation boursière flottante. Pour les investisseurs étrangers, le marché des actions A chinois a encore du potentiel à explorer. Selon les estimations de HSBC, l'inclusion des actions A chinoises dans MSCI devrait générer, dans les 5 à 10 prochaines années, 600 milliards de dollars de capitaux étrangers sur le marché boursier chinois.

Partager

Articles les plus lus