Commentaire : "la force motrice chinoise" continue à promouvoir la construction d'une économie mondiale ouverte

RCI 2019-11-05 21:52:00
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Le président chinois Xi Jinping a prononcé, mardi 5 novembre, un discours introductif intitulé «promouvoir l’ouverture et la coopération pour une communauté de destin» à l’occasion de la cérémonie d'ouverture de la deuxième édition de l'Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE). M. Xi a, dans son discours, annoncé trois propositions visant à promouvoir la mondialisation économique. Il a également dévoilé cinq mesures importantes que la Chine prendrait en faveur d’une ouverture à un plus haut niveau, dans l’optique d’injecter davantage d’«énergie chinoise» dans la construction d’une économie mondiale ouverte et dans la promotion d’une communauté de destin pour l’humanité. Ces mesures font preuve d'un haut sens des responsabilité de la part de la Chine en tant que grande puissance.

L’ouverture est un trait distinctif de la Chine d’aujourd’hui. La tenue de la CIIE, une action importante qui témoigne de la volonté de la Chine à ouvrir son marché au monde entier. Lors de la première édition de l’exposition l’an dernier, le président Xi Jinping avait annoncé cinq propositions visant à élargir l'ouverture, et a émis trois exigences à la municipalité de Shanghai en termes d’ouverture. Un an plus tard, lors de son discours du haut de la tribune de la deuxième édition de la CIIE, le président Xi a évoqué le bilan de la mise en œuvre de ces mesures annoncées. Au demeurant, les résultats obtenus par la Chine prouvent sa capacité à honorer ses engagements et à rester déterminée dans ses actes. Cela reflète une fois de plus sa sincérité à partager ses opportunités avec les autres pays du monde.

Ces dernières années, à cause de la montée du protectionnisme et de l’unilatéralisme, la mondialisation économique se heurte à un contre-courant. Comment considérer correctement la tendance économique mondiale? Comment surmonter le goulot d'étranglement du développement? La communauté internationale y réfléchit et cherche des pistes de solution. Sur ce point précis, le président Xi Jinping a clairement indiqué, dans son discours qu’"en dépit des vagues à contre-courant et des écueils dangereux, rien ne peut arrêter le cours impétueux du courant de l’histoire". Les analyses et jugements judicieux faits par le président chinois aideront à comprendre les lois régissant l’économie mondiale et à s’orienter dans la bonne direction.

Dans son discours, Xi Jinping a également appelé tous les pays à agrandir le "gâteau" du marché mondial, à faire valoir le mécanisme de partage mondial, à faire la coopération internationale rayonner de tout son dynamisme. Il a formulé trois propositions pour construire conjointement une économie mondiale "ouverte et coopérative, ouverte et innovatrice, ouverte et partagée". Il a aussi appelé à "nous donner la main" plutôt que "nous lâcher la main" et "abattre des murs" plutôt que "dresser des murs". Toutes ces conceptions remplies de sagesse et élaborées à la lumière de la coopération gagnant-gagnant, avec une forte pertinence réaliste et des traits particuliers de l'époque, ont contribué à une "bonne recette chinoise" en réponse aux profonds changements que traverse aujourd’hui l'économie mondiale, interprétant ainsi la sincère volonté de la Chine de parvenir à un développement commun avec tous les pays du monde.

En tant que deuxième économie mondiale responsable, la Chine a clairement promis l’élargissement de son ouverture. Selon le communiqué publié à l’issue de la 4e session plénière du 19e Comité central du Parti communiste chinois qui vient de se clôturer, il faut promouvoir l’édification du système ouvert de coopération gagnant-gagnant et participer activement à la réforme et à la construction du système de gouvernance mondiale. Dans son discours, le président Xi s'est engagé à ce que la Chine adopte cinq mesures visant à promouvoir une ouverture de plus haut niveau, à savoir "continuer à élargir l'ouverture du marché, continuer à optimiser le cadre de l'ouverture, continuer à améliorer l'environnement d'affaires, continuer à approfondir la coopération multilatérale et bilatérale et continuer à construire conjointement "la Ceinture et la Route"". Ces mesures ont émis des signaux d’une ouverture accélérée et répondu aux attentes de la communauté internationale, ce qui créera, sans aucun doute, un environnement plus favorable aux investissements étrangers en Chine. Certainement que ces mesures vont également donner une nouvelle force motrice à la construction d'un nouveau système économique ouvert.

Une Chine plus ouverte est sûrement soutenue par une économie robuste. La Chine, qui compte près de 1,4 milliard d'habitants dont la plus nombreuse classe moyenne du monde, a contribué pendant des années consécutives à plus de 30% à la croissance économique mondiale. En raison de la grande résilience et du potentiel de l'économie chinoise, le président du Forum économique mondial Klaus Schwab a toujours souligné qu’il avait "la confiance dans l'ouverture continue de la Chine et dans son avenir." A l’ouverture de la deuxième édition de la CIIE, le président Xi Jinping a également déclaré avec confiance que les perspectives de développement économique de la Chine ne seraient que plus lumineuses.

"Le marché chinois est tellement grand, venez le découvrir." C'est une aimable invitation que le président Xi Jinping a lancée au monde lors de la deuxième CIIE. "Sur un nouveau point de départ historique, la porte de la Chine s’ouvrira toujours plus grande" C’est ainsi qu’un grand pays courageux évalue la situation et assume sa responsabilité envers l’avenir. Une Chine plus ouverte offrira, à n’en pas douter, davantage d’opportunités commerciales, d’investissements et de possibilités de croissance aux autres pays, et deviendra la force d’ossature de la promotion de la construction d’une économie mondiale ouverte et de la mise en place d’une communauté de destin pour l’humanité.


Partager

Articles les plus lus