Deuxième Exposition internationale d'importation de la Chine : les demandeurs des stands sont nombreux

RCI 2019-11-04 21:39:59
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

A la deuxième Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE), dont l’ouverture est prévue ce 5 novembre à Shanghai, pas facile pour les exposants de se trouver un stand. Cet engouement s’explique par un grand succès réalisé lors de sa première édition, mais aussi par l’envergure de cette deuxième édition. Déjà, l’espace réservé à la deuxième édition de la CIIE est beaucoup plus large, et le nombre croissant d’entreprises estimé à plus de 3000. Plus de 150 pays et régions du monde seront présents à ce grand rendez-vous. L’événement promet d’être de meilleure qualité, tout commeles activités qui y seront organisées. Dans le contexte actuel caractérisé par la tendance à la baisse de l’économie mondiale, l'aspiration s'avère plus évidente pour les différents pays du monde, consistant à explorer le marché chinois et à prendre le «train express» du développement chinois.  

Dans son ensemble, la deuxième exposition internationale d’importation de la Chine a enregistré une progression importante par rapport à la première édition. Ceci se justifie par le nombre de pays et entreprises qui y participent. Autre élément, la quantité de nouveaux produits à exposer est plus importante à celle de la première édition. Il en est de même pour le nombre de stands et la superficie d’exposition. Malgré cela, obtenir un stand relève du véritable parcours du combattant. Cette exposition internationale d’importation de grande envergure, de meilleure qualité et plus riche en activités montre, une fois de plus, au monde la ferme détermination de la Chine à soutenir le système commercial multilatéral et à promouvoir le libre-échange.

En plus de cela, le président français Emmanuel Macron et les dirigeants de plusieurs pays assisteront à la cérémonie d’ouverture et aux activités connexes, ce qui souligne l’importance que les dirigeants des pays du monde attachent au marché chinois. En outre, le nombre d’entreprises américaines participant à cette exposition a augmenté de près de 20% par rapport à l’année dernière, et la superficie des stands américains est la plus importante. Plus de 200 entreprises de la région administrative spéciale de Hongkong y prennent part, ce qui représente une augmentation d’environ 40% par rapport à l’année précédente. Preuve que l'évolution de l’économie mondiale est toujours liée au marché chinois, malgré le bruit de l’environnement extérieur.

Le fait que les entreprises étrangères cherchent à s’emparer du marché chinois montre en effet qu’elles voient d'un bon oeil l’économie chinoise. Lors de la précédente édition, la Chine a promis d’importer plus de 30.000 milliards de dollars de marchandises et des services d’une valeur de plus de 10.000 milliards de dollars au cours des 15 prochaines années. Pour atteinte cet objectif, la Chine est pleinement confiante, puisque l’économie chinoise est souvent considérée comme un «océan».

Le plus important est que l’Exposition internationale d’importation est devenue une référence d’orientation, pour le monde extérieur, d'entrevoir la politique d’ouverture de la Chine. Une série de mesures importantes sur l’ouverture annoncées par le président chinois Xi Jinping, il y a un an, sont toutes mises en œuvre. La Chine respecte ses promesses et, à travers des actes concrets d’ouverture sur l’extérieur, défend fermement le multilatéralisme et l’ordre mondial du libre-échange. Le récent «Rapport Doing Business 2020» de la Banque mondiale révèle que la Chine a gagné 15 places dans le classement général concernant l’amélioration de l’environnement des affaires. A l’heure actuelle, la Chine trône à la 31ème place.

Contrairement à la baisse mondiale des investissements directs étrangers, pour le premier semestre 2019, les investissements étrangers attirés par la Chine ont atteint 73 milliards de dollars. Et la Chine maintient son statut d’être le deuxième plus grand pays d’accueil des investissements étrangers.

La Chine a établi une plate-forme en faveur des entreprises du monde. La deuxième édition de la CIIE va, sans aucun doute stimuler le commerce et la coopération internationaux, donner une nouvelle impulsion à la croissance économique mondiale et à l'établissement d'une économie mondiale ouverte, innovante et inclusive, malgré un sérieux protectionnisme existant.

Partager

Articles les plus lus