La tragédie dans l’Essex : les préjugés ne peuvent dissimuler les faits

RCI 2019-11-02 21:08:04
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

La police de l’Essex du Royaume-Uni a publié vendredi 1er novembre une déclaration sur l’enquête concernant les 39 victimes du camion frigorifique découvertes le 23 octobre dans l’Essex. Elle a déclaré qu’elle pensait que les 39 victimes étaient des ressortissants vietnamiens.

Il y a dix jours, l’affaire Essex a choqué le monde. Lorsque le monde était attristé par les 39 âmes perdues, certains médias occidentaux ne pouvaient souffrir aucun délai pour prétendre, sans citer aucune source qui fait autorité, que les 39 victimes étaient toutes des migrants clandestins originaires de la Chine.

Ce qui est encore plus étonnant, c’est que le correspondant de CNN, David Culver, a posé une question «très inopportune» lors d’une conférence de presse du Ministère chinois des Affaires étrangères tenue le 25 octobre: «Au cours des 70 dernières années depuis la fondation de la Chine nouvelle, le pays a accompli beaucoup de réalisations, de développements et de progrès. Pourquoi les Chinois fuient-ils de cette manière extrêmement dangereuse ?» Cette «fausse question» montre que, lorsque l’affaire n’est pas encore tirée au clair, CNN a déjà mis la réponse à l’esprit : une telle tragédie ne peut que se produire en Chine sous la direction du Parti communiste chinois.

Il n’est pas difficile de voir que certains médias occidentaux, tels que CNN, suivent depuis longtemps une telle logique dans leurs reportages sur la Chine: le problème de la Chine n’est pas le problème lui-même, mais le «péché originel» de la Chine. La base de raisonnement d’une telle logique est le préjugé idéologique à l’égard des systèmes différents. Dans le système de valeurs de CNN et ses semblables, ce préjugé dépasse de loin l’objectivité et l’équité que les médias devraient avoir. En regardant en arrière l’histoire de CNN, il existe d’innombrables exemples. Le 28 août de cette année, la police de Hong Kong a tenu une conférence de presse pour préciser l’inexactitude d’un reportage de CNN selon lequel « la police lançait des cocktails Molotov sur les manifestants ». On voit clairement dans la vidéo originale que les cocktails Molotov ont été jetés par des manifestants à la police. Mais la vidéo a été retouchée délibérément par CNN. Après la révélation de l’incident, CNN n’a pas eu d’autre choix que d’avouer ses torts et présenter ses excuses à la police de Hong Kong.

Le sage français Voltaire a dit: «Les préjugés sont la raison des sots.» Face aux «fausses questions» et aux «fausses informations» de CNN et ses semblables, nous devons leur conseiller ceci : avant d’accuser les autres, regardez la vérité et ne laissez pas les préjugés vous aveugler.

Partager

Articles les plus lus