Commentaire : la Chine dresse des listes des marchandises exemptées de droits de douanes supplémentaires

RCI 2019-09-11 21:09:16
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

La Commission des droits de douane du Conseil des Affaires d’Etat chinois a publié ce mercredi 11 septembre la première série de listes de produits américains qui ne seront pas soumis aux droits de douane supplémentaires imposés aux importations américaines. C’est à partir du 17 septembre prochain que cette première série de listes entrera en vigueur. Une première pour la Chine depuis qu’elle est en situation des frictions commerciales provoquées par les Etats-Unis. Ces listes visent à minimiser l’impact des frictions commerciales sur les entreprises installées en Chine.

Depuis plus d’un an, face à l'unilatéralisme et au protectionnisme pratiqués par les États-Unis, la Chine a dû prendre, à trois reprises, des contre-mesures, non pas dans le but de taxer les entreprises, mais de défendre ses intérêts fondamentaux, ceux de son peuple, ainsi que son droit légitime au développement. Personne ne sortira gagnant d’une guerre commerciale, certes ces contre-mesures coûteront aux entreprises en Chine. D’où, la Chine s'oppose fermement à l'escalade de la guerre commerciale. En plus de réagir énergiquement à ce que font les Etats-Unis, la Chine s’efforce également de réduire les effets négatifs des frictions commerciales sur les entreprises installées sur son territoire.

Depuis le 13 mai de cette année, la Chine s’est mise à identifier les marchandises admissibles à l’exemption des droits de douane supplémentaires, les départements compétents ont examiné toutes les demandes valables. Ils ont réuni les avis et faits des évaluations sur la base de trois critères principaux: des entreprises en difficultés de trouver d’autres sources d’approvisionnement; des entreprises susceptibles de subir le choc en raison des droits de douane supplémentaires; des industries qui seront affectées structurellement.

Les marchandises entrant dans ces cadres sont ainsi exemptées de nouveaux tarifs douaniers. Elles sont inclues dans deux listes et sont au nombre de 16.

A noter que les post-larves de crevettes, le trèfle ou les agents de démoulage, ces genres de produits liés à la qualité de vie, à la transformation des entreprises ou au développement industriel figurent dans la première série de listes d’exemption des droits de douanes supplémentaires.

La Chine a fait savoir que les nouveaux droits de douane imposés aux importations américaines, comme réponse aux mesures tarifaires douanières américaines en vertu de l’article 301, ne seront pas applicables aux produits repris dans la première série de listes d’exemption des droits de douane, et ce pendant un an dès sa mise en vigueur. Les droits de douane déjà perçus peuvent être remboursés, s’ils répondent aux critères correspondants. Les 16 articles repris dans la première série de listes d'exemption concernent déjà près de 300 candidatures valides, représentant près d’un tiers du nombre total de demandes. Les Etats-Unis, quant à eux, ont publié huit séries de listes d’exemption qui ne représentent qu’un faible pourcentage de demandes formulées.

La Chine poursuivra l’identification des marchandises américaines non applicables aux droits de douane supplémentaires et établira d’autres listes d’exemption tarifaire. Cette démarche profitera, sans doute, à davantage de produits américains.

La Chine et les États-Unis sont convenus d’organiser, début d’octobre, à Washington, le treizième round de consultations économiques et commerciales de haut niveau. Les deux parties espèrent en sortir avec des progrès pragmatiques. Quel que soit le résultat, la Chine continuera de mener à bien son propre travail, d’essayer d’amortir le choc des frictions commerciales sur les entreprises basées sur son territoire. Aussi, elle est prête à répondre, dans le calme et avec raison, à tous les défis qui poseront devant elle.

Partager

Articles les plus lus