Commentaire: Le problème des frictions commerciales ne peut être résolu que par voie de consultations raisonnables

2019-09-05 21:44:57
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Le vice-Premier ministre chinois Liu He, également membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois et cheville ouvrière de la partie chinoise du dialogue stratégique global sino-américain a eu, le 5 septembre, une conversation téléphonique avec le représentant au commerce des Etats-Unis Robert Lighthizer et le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin. Les deux parties sont convenues de reprendre le 13ème cycle des consultations de haut niveau début octobre à Washington. Dans un contexte de l’escalade des frictions commerciales sino-américaines, les deux parties ont décidé de poursuivre leurs négociations, conformément à l’opinion publique des deux pays, et à l’attente de la communauté internationale d'un signal positif.

Pendant ce temps, des avertissements sur les conséquences des frictions commerciales se multiplient. Les derniers en date sont ceux de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international qui craignent la récession de l’économie mondiale en cas d’intensification du bras de fer économique entre la Chine et les Etats-Unis. Entre temps, la situation économique aux Etats-Unis ne rassure pas. Des statistiques récentes montrent qu’au cours du premier semestre 2019, le déficit commercial global des Etats-Unis a atteint 412,1 milliards de dollars, soit une augmentation de 3% par rapport à la même période de l'année dernière. Signe que la hausse des droits de douane n’a pas résolu le problème touchant le déficit commercial.

Alors que l’histoire et la réalité prouvent clairement qu’il n’y a ni vainqueur ni vaincu dans une guerre commerciale. Autrement dit, les conséquences seront ressenties de part et d’autre. Le recours aux tarifs constants ne résoudra pas le problème. Les différends économiques et commerciaux sino-américains devront finalement être résolus par les voies du dialogue et des consultations. La Chine s'oppose fermement à l'escalade de la guerre commerciale tant dans le cadre bilatéral qu’à l’échelle mondiale. Sa volonté de poursuivre le dialogue avec les Etats-Unis, montre à quel point la Chine est toujours prête à résoudre le problème de manière responsable.

Afin de réaliser des progrès substantiels lors du prochain cycle de consultations de haut niveau, des consultations sérieuses entre la Chine et les Etats-Unis sont prévues au milieu de ce mois de septembre. Cela montre que les deux parties sont disposées à résoudre le problème par le biais de consultations. En attendant, les deux parties se sont engagées à travailler ensemble et à prendre des initiatives concrètes tendant à créer des conditions propices aux consultations.


Partager

Articles les plus lus