Commentaire : les entreprises chinoises réalisent de belles performances, malgré les obstacles

RCI 2019-09-04 21:34:26
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

La liste 2019 du top 500 des entreprises chinoises a été récemment rendue publique. Par rapport à l’année dernière, les entreprises figurant dans la liste ont pris de l’ampleur, leur rayonnement international est devenu plus large et elles se sont rapprochées du haut de la chaîne industrielle.

Pendant 18 ans d’affilée, la liste du top 500 des entreprises chinoises est déjà une référence faisant autorité pour effectuer une étude complète sur les sociétés chinoises, elle est comme un miroir reflétant le développement économique du pays. Le mot clé pour la liste 2019 est la ‘croissance’: en 2019, les chiffres d'affaires des 500 plus grandes entreprises chinoises s'élèvent à près de 80.000 milliards de yuans, soit une croissance de 11,14% par rapport à l'année précédente; le total des actifs approchent 300.000 milliards de yuans, une hausse de plus de 9% par rapport à l’année précédente; les investissements dans la recherche et le développement poursuivent la croissance, pour atteindre 976,548 milliards de yuans, une augmentation de 21,71% par rapport à l’année dernière. Les critères d’admission dans la liste sont plus sévères, et le club des entreprises de 100 milliards a connu sans cesse une expansion.

Les 500 entreprises inscrites dans la liste de l’année 2019, se caractérisent, pour la plupart, par une amélioration de qualité, une restructuration continuelle et un mouvement vers le haut de la chaîne industrielle. Davantage de sociétés dans la manufacture avancée et le service moderne se trouvent dans cette nouvelle liste. Il en est de même pour des compagnies spécialisées dans la fabrication d’équipements de pointe en énergie éolienne, semi-conducteurs ou circuits intégrés. L'industrie financière a vu leur nombre d’entreprise augmenter de huit dans la liste, reflet d’un soutien fort des sociétés financières à l'économie réelle.

En outre, les 500 plus grandes entreprises chinoises ont participé à l’élaboration de 1.905 normes internationales, 350 normes supplémentaires, si l’on compare le nombre à celui de l’an dernier. C’est déjà la deuxième année consécutive depuis que ce nombre est en augmentation. Preuve de leur influence élargie au niveau international. Dans le palmarès Fortune Global 500 de l’année 2019, publié en juillet, le nombre d’entreprises chinoises a, pour la première fois, été supérieur à celui des États-Unis. Et les entreprises chinoises contribuent certainement au développement et à la croissance mondiale, en atteste un récent documentaire "American Factory" qui montre comment une société chinoise de fabrication de verre, crée des emplois aux Etats-Unis et améliore les conditions de vie des populations locales.

Si pour l’heure, les entreprises chinoises bravent le protectionnisme commercial, la montée de l’unilatéralisme et l’anti-mondialisation, c’est parce que la Chine, a procédé aux réformes approfondies et reste déterminée dans l’élargissement de l’ouverture en accordant des soutiens politiques. La réduction des impôts et des taxes, la mise en œuvre d'une politique monétaire plus stable, l'amélioration de l’environnement des affaires et la stimulation à innover sur le plan technologique, sont autant des mesures qui ont donné un coup de confiance et de motivation aux entreprises.

Dans le même temps, les entreprises chinoises s’engagent depuis longtemps à innover et à se restructurer. Ce qui leur permet de fournir des produits très performants et compétitifs. C’est le cas de certaines entreprises de Huzhou, dans la province du Zhejiang. Leurs clients américains préfèrent prendre en charge eux-mêmes la majorité des taxes douanières supplémentaires pour ne pas interrompre la coopération.

Le plein essor des entreprises chinoises est le reflet de la stabilité et de la ténacité de l'économie chinoise. Au cours de sept premiers mois de cette année, les nouveaux investissements étrangers ont augmenté de 7,3%. A noter également que les entreprises américaines sont beaucoup plus nombreuses à s'inscrire à la deuxième Exposition internationale d’importation de la Chine. Ce qui témoigne de leur confiance en l’économie chinoise.

Partager

Articles les plus lus