Commentaire : Mme Skinner, ne ternissez pas la notion de la civilisation!

RCI 2019-05-14 16:38:35
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Kiron Skinner, directrice de la planification des politiques au Département d’État américain, s’est récemment exprimée de manière surprenante, affirmant que le conflit entre les États-Unis et la Chine était « une lutte contre une civilisation et une idéologie complètement différentes ». À la suite de cette déclaration, l’opinion publique américaine et internationale était en ébullition. De nombreuses personnalités perspicaces pensent que les mots sensationnels de Skinner ont terni la « civilisation », non seulement mettant les milieux politiques et universitaires américains dans l’embarras, mais ridiculisant également le Département d’État américain sur la scène internationale.

Skinner a affirmé que cette rivalité entre les États-Unis et la Chine représentait un énorme « choc des civilisations ». On peut dire que celui qui ose faire de telles remarques est ignorant comme une carpe. Bien évidemment, Skinner s’est référée à la théorie du « choc des civilisations» du politologue au Harvard, Samuel Phillips Huntington.

La théorie de Huntington a provoqué une grande polémique. Comme elle fait penser à l’« hégémonie culturelle », cette théorie a été critiquée par la communauté universitaire internationale. Cependant, parlant de « choc des civilisations », M. Huntington n’encourage pas les conflits entre civilisations, il tente d’expliquer les conflits entre civilisations et avertit l’Occident de ne pas tenter d’utiliser la civilisation occidentale pour transformer des civilisations non occidentales. Le politologue au Harvard prône le dialogue, la compréhension et la coopération entre civilisations ainsi qu’un ordre mondial fondé sur une diversité des civilisations plutôt que sur une seule civilisation. Quant à l’interprétation déformante de Skinner, elle nourrit des intentions douteuses.

En déclarant que la lutte entre la Chine et les États-Unis en termes de civilisation et d’idéologie « est quelque chose que les États-Unis n’ont jamais connu auparavant », Skinner semble d’autant plus ignorante sur la politique américaine et les relations sino-américaines. Après les attentats du 11 septembre 2001, les États-Unis ont déclenché deux guerres au Moyen-Orient et instauré une politique de discrimination à l’égard des musulmans, sans jamais parler du « choc des civilisations », car la théorie de Huntington n’est politiquement pas correcte pour les États-Unis qui se prétendent défenseur des valeurs universelles. Le gouvernement américain est bien conscient que certaines choses ne peuvent qu’être faites discrètement, sinon, il ne pourrait plus continuer à être le « phare illuminant la civilisation ».

Ce qui rend l’élite américaine encore plus effrayée, c’est que Skinner a également souligné que «c’est la première fois que nous avons un grand concurrent autre que les Blancs», en parlant de la différence de la confrontation entre les États-Unis et la Chine avec celle entre l’Amérique et l’URSS pendant la guerre froide. Effectivement, elle veut dire que la confrontation entre l’Amérique et l’URSS est celle entre les Blancs, et que celle entre les États-Unis et la Chine est une lutte entre les Blancs et les non-Blancs.

En fait, Skinner a juste exprimé les véritables pensées que certains Américains se sentent gênés à dire, c’est-à-dire la «mentalité de la guerre froide» et l’« hégémonie culturelle». La «lutte de différentes idéologies» s’inscrit dans la mentalité de la guerre froide. Ces personnes cherchent à utiliser l’idéologie pour diviser le camp dans la tentative de laisser un «rideau de fer» invisible recouvrir à nouveau le monde. Selon des sources, le Département d’Etat américain est en train d’élaborer une stratégie à l’égard de la Chine, basée sur le concept dit «combattre une civilisation complètement différente».

La civilisation n’est pas unique ni universelle. Un monde où les différentes civilisations s’épanouissent, est un monde magnifique. Toute civilisation vivante est l’accumulation de l’histoire et le trésor de l’humanité. Il y a plus de 2 000 ans, un groupe de sages qui ont éclairé la pensée humaine ont émergé dans le monde. En Chine, des sages tels que Laozi, Confucius et Mencius sont apparus successivement, à peu près au même moment, dans la péninsule grecque, ont surgi les fondateurs de la philosophie occidentale tels que Socrate, Platon et Aristote. Pendant des milliers d’années, les civilisations orientales et occidentales et d’autres civilisations excellentes de l’humanité se prêtaient mutuellement respect, admiration et tolérance et n’ont jamais été interrompues dans l’apprentissage et l’inspiration réciproques.

Il n’y a pas de conflits entre civilisations. Ceux qui cherchent à provoquer des conflits au nom de la civilisation seront rejetés avec mépris par les gens qui admirent la civilisation et aiment la paix.

Partager

Articles les plus lus