Plus de 13% du territoire en réserves naturelles
中国国际广播电台
La première réserve naturelle chinoise est celle du mont Dinghushan, à Zhaoqing, dans la province du Guangdong, au sud de la Chine. Elle a été créée en 1956.

La réserve naturelle de Sanjiangyuan (« source des trois fleuves »), créée en août 2000, est la plus grande réserve de Chine avec une superficie de 316.000 km². Elle culmine à une altitude moyenne de 4000 mètres. Cette réserve naturelle se situe sur le plateau Qinghai-Tibet et dans la région des sources des trois fleuves : Changjiang (fleuve Yangtsé), Huanghe (fleuve Jaune) et Lancangjiang.

Fin 2002, la Chine avait déjà créé 1.757 réserves naturelles pour une superficie totale de 13.295 km², soit 13,2% du pays. Ces réserves naturelles jouent un rôle important dans la sauvegarde et la protection des eaux et des sols, et dans la prévention contre l’ensablement. Elles jouent aussi un rôle dans l’amélioration du climat.

La province du Yunnan recense le plus de réserves naturelles, soit un total de 152 réserves pour une superficie totale de 2,8 millions d’hectares. 22 réserves naturelles, dont Wolong et Jiuzhaigou dans le Sichuan, le mont Changbaishan dans le Jilin, Dinghushan dans le Guangdong, et Baishuijiang dans le Gansu, font partie de la « Zone de protection du cercle biologique mondial » de l’UNESCO.