Protection des ressources forestières
中国国际广播电台
A partir des années 1950, la Chine commence à planter des forêts artificielles, une première dans le monde. De 1981 à 2002, les Chinois ont planté plus de 39,8 milliards d’arbres. Pour le moment, la superficie des forêts artificielles bien conservées atteint 466 700 km², soit environ 26% des forêts articifielles dans le monde faisant de la Chine la première nation dans ce domaine. Le taux de couverture forestière en Chine est de 16,55%. Alors que la tendance d’évolution des ressources forestières dans le monde est à la réduction, la Chine a constaté une croissance en superficie et en quantité de ses réserves forestières. La Chine est classée par le Programme pour l’environnement de l’ONU parmi les 15 pays du monde ayant conservé le plus de forêts.

De 1998 à 2001, le gouvernement chinois a investi 42,7 milliards de yuans dans le reboisement des régions du centre et de l’ouest, avec l’aide des paysans locaux et du projet de transformation des champs labourés en forêts et prairies. Ce projet a été mis en application dans 25 provinces, régions autonomes et villes dépendant directement de l’autorité centrale. En 2002, la Chine a transformé 64 400 km² de champs labourés en forêts dont 31 800 km² de forêts plantées sur des anciens champs et 32 600 km² de forêts construites. Ce projet a déjà remporté un succès remarquable. L’ l’érosion des sols et la déperdition d’eau a été stoppée dans certaines régions. Une autre mesure destinée à protéger les ressources forestières est le projet de protection des forêts naturelles démarré en 1998. Ce projet vise un arrêt complet de l’abbatage des arbres dans tout le pays.  

Selon l’objectif fixé par le rapport d’étude sur la stratégie du développement durable de l’industrie forestière, le taux de couverture forestière atteindra 28% en Chine en 2050.