La situation générale des universités de la Chine
中国国际广播电台

Ces dernières années, la Chine élargit dans de grandes proportions l’envergure de ses admissions universitaires. Actuellement, en Chine le taux d’entrée à l’université est passé à 17%, contre 10% seulement en 1998. Le nombre d’étudiants a donc considérablement augmenté pour s’élever aujourd’hui à 20 millions.

A l’heure actuelle, il y a plus de 3 000 établissements d’enseignement supérieur en Chine, parmi lesquelles 1 300 sont ordinaires, 1 200 sont des universités privées, le reste sont des établissements d’enseignement supérieur pour adultes.

A présent, les établissements d’enseignement supérieur chinois ont adopté un système d’unité de valeur. Généralement on demande 3 ans pour se spécialiser, 4 ans pour le département d’une université, puis 2 ans pour une maîtrise, et enfin 3 ans pour le doctorat.

L’université publique est la forme la plus usuelle en Chine, car les instituts de recherche et les universités spécialisées se sont réunis dans un cadre universitaire ordinaire. Ces dernières années, les universités privées se développent très vite, certaines ont de grandes envergures. Cependant, il existe une certaine différence avec l’université publique qui jouit d’une grande réputation, surtout en matière de gestion et de direction de l’établissement.