Le concours national
中国国际广播电台

Le concours national chinois est un examen d’entrée à l’université. Selon les indications du programme d’enseignement sur l’établissement données par le ministère de l’Education, les sujets sont déterminés directement par les administrations au niveau de l’Etat ou de la Province. L’examen débute chaque année le 7 juin. Il s’étale sur 2 ou 3 jours.

Cet examen est appelé « 3+x ». Le « 3 » désigne le chinois, les mathématiques et une langue étrangère. Mais le « x » désigne la matière choisie, qui peut varier selon les provinces. Dans une province, il s’agit de « l’examen synthétique des lettres » pour les élèves des sciences humaines. Pour les élèves en sciences, c’est naturellement un examen portant sur une matière scientifique. Mais dans d’autres provinces, il désigne non seulement les examens synthétiques, portant sur plusieurs matières d’un même domaine, mais aussi la matière universitaire de spécialisation choisie par l’élève, telle que la physique, la chimie, la biologie ou l’histoire.

L’organisation du concours national a longtemps attiré l’attention de la société chinoise. Cependant, depuis ces dernières années, le taux des admissions a augmenté et les établissements d’enseignement supérieur ont étlargi leur recrutement des lycéens. Tout cela évacue en partie la pression qui pesait sur les lycéens et leurs parents. Mais malgré cela, chaque année, le concours national continue à focaliser l’attention de l’ensemble de la population.