Panorama de l’architecture moderne de la Chine
中国国际广播电台

L’architecture moderne de la Chine désigne les constructions dans le pays à partir du milieu du 19ème siècle.

De la guerre d’opium en 1840 à la fondation de la République Populaire de Chine en 1949, les batiments construits en Chine se caractérisent par un mélange de la culture chinoise et occidentale et l’influence de styles divers. Au cours de cette période, les vieilles constructions traditionnelles chinoises étaient encore supérieures en nombre, mais de nombreuses constructions commerciales, tels que théâtres, débits de boissons, auberges, magasins prenaient incontestablement de l’ampleur dans toutes les activités humaines ; Dans quelques villes comme Shanghai et Tianjin et d’autres villes de concession, il a surgit aussi beaucoup de constructions étrangères, comme par exemple les consulats, les banques étrangères, les hôtels, les clubs,...

Après la fondation de la République Populaire de Chine en 1949, l’architecture chinoise est entrée dans une nouvelle ère. Elle a dépassé toutes les limites de l’époque moderne en terme de quantité, d’envergure, de style, de répartition sur l’espace, de modernisme. Elle a finalement révélé une nouvelle tendance. A partir des années 80, les styles des batiments chinois se sont diversifiés et mélangés avec le style étranger, et la construction moderne de la Chine s’est ouverte au pluralisme.