La Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) et la Chine
中国国际广播电台
En janvier 1989, lors de sa visite en République de Corée, le Premier ministre australien Bob Hawke a présenté la « Proposition de Séoul », qui recommandait d’établir le Réunion ministérielle de l’APEC pour discuter des problèmes de coopération économique. Après consultation avec les pays concernés, l’Australie, les Etats-Unis, le Japon, la République de Corée, la Nouvelle-Zélande, le Canada et les six pays de l’ASEAN ont organisé à Canberra la réunion ministérielle de l’APEC. L’APEC a ainsi été fondée. Elle compte aujourd’hui 21 pays membres. 

En novembre 1991, lors de la 3e Réunion ministérielle de l’APEC, la « Déclaration de Séoul » a officiellement fixé les principes et les buts de cette organisation :

- maintenir la croissance et le développement de l’économie dans l’intérêt conjoint des peuples de la région

- renforcer l’interdépendance de l’économie parmi les membres

- renforcer le système de commerce multilatéral

- réduire les barrières du commerce et de l’investissement dans la région

Relations avec la Chine :

Depuis son adhésion à l’APEC en 1991, la Chine a positivement participé à toutes les activités de l’APEC, créant un bon environnement extérieur pour la réforme et l’ouverture de la Chine et promouvant largement le développement des relations bilatérales entre la Chine et les pays membres de l’APEC. Depuis 1993, les présidents chinois participent chaque année à la réunion non-officielle des dirigeants de l’APEC. En 2001, la Chine a organisé avec succès cette réunion à Shanghai.