Ligne ferroviaire Qinghai-Tibet
中国国际广播电台

La ligne ferroviaire Qinghai-Tibet commence par Ge’ermu à l’est, au Qinghai, jusqu’à Lhassa, au Tibet. Sa longueur totale est de 1118 km. C’est la plus haute et plus longue ligne ferroviaire au monde. Longue de 965 km, elle se trouve à une altitude de 4000 mètres. Le point culminant étant le pic du mont Tanggula, soit à 5072 m d’altitude.

La première tranche de cette ligne, de Xining à Ge’ermu, a été mis en service il y a longtemps. La deuxième tranche, reliant Ge’ermu à Lhassa est en chantier depuis février 2001, après approbation du Conseil des Affaires d’Etat. A présent, les rails parcourent déjà 317 km, soit 28,6% du total.

Traverser les vastes étendues de terre gelée est l’une des difficultés les plus sérieuses de cette ligne ferrée. En effet, des zones interdites à l’homme jonchent cette voie. Pour protéger le reboisement, la construction se fait étape par étape, et les transplantations permettent de réduire les pertes du reboisement.

En ce qui concerne la zone de terre gelée, sur 550 km de long on installe des couches d’appareils conservant la chaleur sous des terre-pleins. Les ponts remplacent les rails. Toutes ces mesures sont destinées à protéger la terre gelée.

Afin de sauvegarder les ressources animales et végétales dans les réserves naturelles comme Kekexili, Sanjiangyuan et Qiangtang, on ajoute de petits sous-terrains afin que les animaux puissent continuer à traverser la région.

Le système de chauffage des stations de cette ligne ferroviaire utilise les énergies propres, c’est-à-dire solaire et éolienne. L’eau de vidange sera traitée avant d’être évacuée.

Tunnel Kunlun sur la ligne ferroviaire Qinghai-Tibet