Les principales firmes transnationales en Chine
中国国际广播电台

Volkswagen

Volkswagen Chine, compagnie limitée d’investissement de Volkswagen en Chine, a fondé deux usines d’automobiles à capitaux mixtes et des entreprises pour la fabrication des pièces détachées à Shanghai et à Changchun depuis ces vingt dernières années. Egalement, elle a créé plus d’une centaine de points de service pour le fournissement de ses pièces en Chine.

Volkswagen Shanghai, dont l’ouverture a mérité d’un investissement de 18,9 milliards de RMB, a réussi à créer cinq séries de voitures (Santana, Santana 2000, Passat, Polo et Gol) qui comprennent des dizaines de modèles. Parallèlement, Volkswagen Yiqi, qui a attiré un investissement de 11,1 milliards de RMB, a créé deux marques (Audi et Volkswagen) et cinq séries de voitures : Audi A6, Audi A4, Bora, Jetta, Golf. A force de ses modèles renouvelés et grâce à ses services performants, le Volkswagen est devenu le premier partenaire automobiliste des entreprises chinoises et possède un grand nombre de consommateurs en Chine.

Au présent, la Chine est le deuxième plus grand marché du Volkswagen au monde. Pendant les 5 ans à venir, le Volkswagen compte mettre plus de 5 milliards d’euros sur le marché chinois.

Boeing

L’amitié entre le Boeing et la Chine se date de l’année 1972. Des formations de vol, de maintien et de gestion ont été développées en Chine par le Boeing pour sa  circulation dans ce pays. En même temps, le Boeing a établi des systèmes de service, de logistique et de soutien technologique avec ses représentants sur place pour aider l’Air Chine à améliorer son niveau de sécurité et le contrôle des avions en vol.

En outre, le Boeing n’a cessé de coopérer avec la Chine dans le domaine de fabrication. Il a créé de nouvelles entreprises à capitaux mixtes pour la fabrication des matériaux compliqués, le convertissage et le maintien des avions et le service de fournissement des pièces détachées.

Actuellement, les éléments importants de plus de 3300 Boeings en service dans le monde entier ont été fabriqués en Chine.

Nokea

Le Nokea a établi la relation commerciale avec la Chine depuis les années 50 du siècle précédent. En 1985, il a fondé son premier bureau à Pékin et ouvert ainsi une nouvelle page de développement en Chine. Au milieu des années 90, il a créé des entreprises à capitaux mixtes et les a transformées en bases principales de production mondiales. Après la nouvelle ère, le Nokea a pour but de participer au développement de l’industrie informatique et de faire de la Chine base des talents mondiaux au moyen de coopération dans le domaine de la nouvelle technologie avec la Chine.

Le Nokea a deux centres d’exploitation du niveau mondial en Chine. Il possède des agences dans tout le pays avec plus de 4500 personnels. Tous ses produits principaux sont fabriqués à l’intérieur du pays.

Microsoft

Après son arrivée en Chine en 1992, le Microsoft a créé successivement le Centre d’Exploitation de Microsoft Chine, l’Institut asiatique de Microsoft et le Centre mondial de Technologie de Microsoft dans ce pays. Cet investissement a fait de Microsoft Chine la filiale la plus complète de Microsoft d’outre mer.

Le Microsoft a deux entreprises de logiciel à capitaux mixtes en Chine. Il a mis 19 millions de RMB et coopéré avec le Groupe Sitong et la Société du Développement technologique Zhonguancun pour la création de la Société de logiciel à responsabilité limitée de Zhonguancun. Il a fondé également la Société de logiciel à responsabilité limitée de Weichuang à Shanghai avec l’Entreprise d’investissement Lianhe de Shanghai. De plus, le Microsoft a créé l’Institut de logiciel et la Société de technologie du logiciel à l’Université de Communication de Shanghai avec cette dernière, l’Entreprise d’investissement Lianhe et la Société de logiciel Pudong de Shanghai. Il a investi 4 millions de RMB en tout qui représentent 10% des capitaux totaux.