Xu Peidong
中国国际广播电台

Xu Peidong, (1954 -- ), est un célébre compositeur chinois. Il est né le 1er  février 1954, à Dalian, une ville littorale de la province du Liaoning, dans le nord-est de la Chine. En 1970, il est admis à l’Ensemble de chants et de danses de la Région militaire de Fuzhou, au sud-est de la Chine, en tant que premier violoncelliste, chef d’orchestre et compositeur. En 1976, il entre à la section « composition » du Conservatoire central de musique de Chine et en 1985, il est affecté à la Compagnie d’Opéra de Chine en tant que compositeur et chef d’orchestre. Il est actuellement un compositeur de premier ordre et vice-président de l’Institut de musique légère de Chine. En 1992 et 1996, il est élu parmi « Les dix meilleurs paroliers et compositeurs de Chine ». Il est aussi lauréat du « Prix des plus grandes chansons chinoises à succès de ces 20 dernières années » et du « Prix des plus grandes chansons de variétés chinoises ».

Xu Peidong a composé entre autres : l’opéra « L’affection d’un général », la pièce dansée « Les fleurs de Jujube », le film de fiction « Les jeunes du rock », les téléfilms « Le mur en bambou, la femme et le chien » en trois volumes, « Les royaumes du Zhou de l’est » et « La dynastie de Yongzheng ». Il est aussi à l’origine de ces chansons à succès : « Le pays que j’aime tant », « La lune du 15 août », « L’ombre du mur en bambou », « Les années d’heur et de malheur », « Le vent d’Asie », « On ne peut pas vivre de telle manière », « La vie n’est pas un treuil », « L’accent et l’amour du pays natal », « La jeune fille du Sichuan », « J’aime la nation chinoise », « La Chine récolte toujours l’espoir » et « Celui qui représente la volonté du peuple règnera ».

Oeuvre en Ligne « La chanson s’envole au dessus de la terre »