Zhang Li
中国国际广播电台

Zhang Li est un parolier chinois. Il est né le 17 octobre 1932 à Dalian, au nord-est de la Chine. En 1945, il fait ses études au Collège N°1 de Dalian. En 1948, il apprend la littérature dans la section « théâtre » de l’Institut des arts de Lu Xun du nord-est de la Chine. En 1950, diplômé de cet institut, il y reste pour s’adonner à la création littéraire. En 1955, il enseigne le chinois à l’Ecole normale supérieure de Beijing. En 1957, il est affecté au Bureau de création relevant de la Compagnie de chants et danses de la province du Jilin puis au Bureau de création relevant de l’Ensemble central de la musique nationale en 1970.

Pendant une cinquantaine d’années, Zhang Li a écrit une quantité de chefs-d’oeuvres, tous très populaires, comme : « L’ombre des murs en bambou », « Les années d’heur et de malheur », « Le vent de l’Asie », « Moi et ma patrie », «L’homme duquel je me suis séparé depuis longtemps », « L’eau tourne autour de la montagne ».

Zhang Li est un parolier à succès. Même si ce dernier ne s’est manifesté que sur le tard. Dans les années 1960, ses premières oeuvres ont été désapprouvées par des musiciens renommés. Mais il ne s’est pas découragé pour autant. Au contraire. A force de persévérance, il a fini par percer. Ses paroles se distinguent par leur originalité, leur nouveauté et leur goût pour la vie.

A présent, en dépit de son âge et de sa mauvaise santé, Zhang Li est toujours très affairé. Il continue à écrire, prendre part aux séminaires et à donner des conférences aux paroliers amateurs.

Oeuvre en ligne : « Moi et ma patrie »