Fu Lin
中国国际广播电台
Fu Lin est à la fois compositeur et parolier. Il est né le 17 janvier 1946, à Fujin, ville du Heilongjiang, au nord-est de la Chine. En 1968, il termine ses études au département de musique de l’Institut des arts de l’Armée Populaire de Libération de Chine. Il travaille successivement en tant qu’interprète, chef adjoint et directeur artistique de l’Ensemble de chants et danses de la Marine. Il assume aussi le poste de membre du Conseil de l’Association des musiciens de Chine, de directeur adjoint de la Commission de développement de l’Association des musiciens de Chine et de vice-président de l’Institut de la musique légère de Chine.

Durant ses quarante années de carrière, Fu Lin compose nombre de chansons populaires : « Le soleil est le plus rouge et le président Mao nous aime le plus », « Le baiser de maman », « La conque », « Je suis tout petit », « L’amour du pays natal », « Rendez-vous annuel du dragon », « C’est le même sentiment », « La neige du pays natal », « La jeune fille de Loulan », « De mieux en mieux », « La ballade de l’île », « Le bleu du ciel et de la mer » et « La nostalgie » etc... De toutes ses chansons, Fu Lin ne saurait dire qu’elle est sa préférée. Comme il le dit si modestement : « ce sont les chansons que le public aime que j’aime », même si ce n’est pas toujours le cas : il peut aimer certains titres que le public n’apprécie pas. A ce propos, Fu Lin répond en souriant : « j’ai l’habitude de ce genre de choses. » Ces dernières années, il a créé des milliers de chansons. Beaucoup sont tombées dans l’oubli. Mais ce sont les risques du métier.

Fu Lin a écrit un grand nombre de morceaux pour le cinéma et la télévision tels que « Le flux et reflux de la marée », « La vie sentimentale des adolescents », « Ah ! Les Monts Kunlun », « Zhu De », « Liu Shaoqi », « La révolution constitionnelle de 1898 », « La vieille voiture du père et du fils », « Trois hommes et demi », « Liu Hulan » etc... Il a été également membre du jury au Grand Concours pour les jeunes chanteurs de la Télévision Centrale de Chine et lors de compétitions musicales MTV. Envoyé par le ministère chinois de la Culture, il a pris part aux concours de musique internationaux. Il est le fondateur et rédacteur en chef de la revue « Le monde des fans de musique». A présent, Fu Lin consacre désormais moins de temps à la composition et création qu’à la musicologie et la formation de jeunes talents.

En 1986 et 1987, Fu Lin a présenté ses oeuvres à Harbin et Xi’an, deux villes situées respectivement au nord-est et à l’ouest de la Chine. En 2001, la Télévision Centrale de Chine a diffusé une émission spéciale Fu Lin.

Oeuvre en ligne : « La conque »