Sheng
中国国际广播电台

Le sheng est l’un des instruments à vent les plus ancients en Chine. Il se compose de tuyaux en bambou de longueur intégale, comportant chacun une anche et fixés sur un support de cuivre ; les sons se produisent par la vibration des anches quand l’air passe par l’embouchure. Le sheng est un parent du grand orgue. Il se répandit et devint populaire sous les dynasties des Chang et des Tcheou de l’Ouest (XVI-VIII siècle av. J.C.).  

A l’origine, le sheng avait seulement treize ou quatorze tuyaux ; son étendue était étroite, il ne comportait pas tous les demi-tons et se prêtait mal à la modulation. Il a connu depuis beaucoup de perfectionnements, et comporte aujourd’hui vingt et une, vingt-quatre, vingt-six et jusqu’à trente-deux anches ; complété par des touches et une caisse de résonance, le sheng est devenu un instrument fort expressif

Musique : Le phénix