Dongbula
中国国际广播电台

Dongbula est un vieil instrument de musique de la nationalité kazakh, au Xinjiang, Gansu, Qinghai. À  des familles de la nationalité kazakh, tous les membres de la famille peuvent jouer cet instrument. Dongbula a le sens signifiant dans la langue de cette nationalité : “dong” signifie le sens du ton de l’instrument,  “bula”, c’est-à-dire décider le son de la corde.

Dongbula a une longue histoire, populaire déjà dans la province du Xinjiang de la Chine au troixième siècle avant J.-C

Dongbula, fait en bois, a une forme de grand cuille. La fabrication de Dongbula au début était simple. Les musiciens parmis le peuple fendent un bois en une forme de cuiller, met un dessus d’instrument, Deux intestins du mouton étaient faits comme les cordes d’instrument de musque, le sommet de cuiller est rajouté de neuf huit timbres. Dongbula fut fait comme ça, qui est l’instrument à accompagner indispensable du peuple de la nationalité kazakh, au Xinjiang, Gansu, Qinghai. Des kawakh ne seront pas seuls quand ils doivent paritir à faire paître en pré. Quand ils rentrent chez eux à l’approche du soir, les familles jouent Dongbula en chantant et en dansant. Tous les membres de la famille jouissent heureusement de ce moment.  

Dongbula, convenable à jouer en solo, jouer à plusieurs instruments et à accompagner, a une capacité excellente d’expression de la chanson. Le moyen de jouer Dongbula est pareil à celui des autres instruments de pincement. L’instrument de musique est obliquement dans le bras, la main gauche tenu l’instrument, le pouce et l’index responsable à tenir cordes. Le majeur et le pouce de la main droite pince les cordes. D’après les méthodes différents, Dongbula peut manifester avec pittoresque la source murmurante du pré, les siffles des oiseaux , les moutons du pré et les galopes des chevaux.

Musique : L'amour du foyer