Chat de Wa
中国国际广播电台

Depuis l’antiquité chinoise, l’architecture accorde une importance majeure à la décoration de la toiture. En particulier après la dynastie des Han ( 206 avant J.C – 220 ), où aux deux extrêmités de la toiture ont généralement été installées des figurines en forme de baleine. C’est en raison des puissants jaillissements d’eau de la baleine qu’on utilisait son effigie pour se protéger des incendies. Plus tard, les statues de baleines se sont progressivement faites remplacer par celles de poisson et de dragon ; en outre, celles de nombreux autres animaux de bon augure se sont aussi disposées sur la toiture dans le but de prévenir des incendies. Dans le tableau, l’animal en porcelaine n’est autre qu’une représentation du chat de Wa de la province du Yunnan. Il a des formes exagérées et bizares. Il ouvre sa gueule et des yeux ronds, et les proportions sont inégales entre sa tête et son corps. Ce chat qui se tient debout maintient le tableau des huit Trigrammes avec sa patte avant. Sa forme ressemble à celle d’une tuile demi-circulaire.