Cour de la famille Wang
中国国际广播电台

A l’époque des Ming (1368 – 1644), dans la province du Shanxi située en Chine du Nord, un certain nombre d’hommes d’affaires riches ont fait construire des maisons dans leur village natal. La cour de la famille Wang en est un bel exemple.

Cette magnifique cour construite dans le village Lingshi se trouve au centre de la province du Shanxi. Elle est une œuvre architecturale représentative de l’habitat populaire sous les dynasties Ming et Qing. Cette grande cour de la famille Wang est composée de quelques petites cours situées le long de l’axe nord-sud. Au rez-de-chaussé se trouvent les pièces habitées dont la principale est destinée aux vieux. En général, la salle principale, comprenant trois pièces spacieuses et coiffée d’une double toiture aux angles fortement retroussés vers le haut, est le lieu où l’on donne des banquets et où l’on organise le culte des ancêtres. La cour de la famille Wang s’étend sur une superficie de 10 000 m² sur le plateau de Loess. Elle est entourée de hauts murs et ses portes d’entrée en imposent. Les constructions, aux murs de briques grises et à la toiture recouverte de tuiles de même couleur sont minutieusement décorées et sculptées.

Dans le tableau, le pavillon de Wangyue se dresse au centre de la cour, des petites maisons, des portes et des murs. Tout cela est bien en ordre.