Maisons de terre dans l’Est de la Chine
中国国际广播电台
Les maisons de terre désignent les batisses construites en terre et en bois. Les villages Hakka du sud-ouest de la province du Fujian située en Chine du Sud sont très réputés pour leurs bâtiments en terre et en bois. Ainsi appelle-t-on ces dernières « Maison de terre Hakka ».

Ces maisons traditionnelles se divisent en plusieurs catégories : les maisons rondes, carrées, rectangulaires, demi-circulaires, ovales, pentagonales, de forme des Huit Trigrammes, et autres formes irrégulières.

Les maisons hakka construites autour d’une grande cour de forme ronde n’ayant qu’une seule porte d’entrée ont ainsi été organisées dans le but de mieux se défendre et de résister aux agressions. Les murs de plus d’un mètre d’épaisseur faits en terre battue sont hauts d’un, deux ,ou trois étages. Ceux de deux étages sont les plus nombreux. Au centre des maisons, c’est à dire, au milieu de la cour ronde, on trouve dans la plupart des cas un puit. Le rez-de-chaussée sert de salle à manger ; les pièces au deuxième étages sont les chambres à coucher ; et les autres servent à déposer les réserves de grain et les outils agraires.

La construction des murs nécessite une technique très élaborée. La conception de l’ensemble de la maison est rationnelle et ingénieuse. Dans le tableau, cette construction est très représentative de la région.