L’art de la fabrication des objets de papier plié
中国国际广播电台

Les objets de papier plié de Chine étaient à l’origine fabriqués pour les obsèques. Leur confection est une pratique folklorique qui combine le pliage, le collage, le découpage, la sculpture de l’argile et la peinture. Grâce à quoi, on peut représneter un cheval ou encore d’autres objets courants pour répondre aux besoins de croyance de la population et à ceux de la cérémonie funèbre.

Les objets de papier plié peuvent se diviser en quatre catégories : Les grands objets funéraires qu’on brûle dans la tombe avant l’enterrement. Les personnages qui peuvent être des jeunes filles ou des jeunes hommes vierges, des personnages de l’opéra traditionnel, ou encore des servants. Ces objets peuvent aussi représenter des édifices comme la maison funéraire, la portique, ou même des véhicules. Enfin, il peuvent être de purs objets funéraires, comme des récipents de nourriture, des offrandes, des objets du quotidien ou des animaux de bon augure. Ces objets de papier plié sont réalisés avec grande finesse et illustrent des sujets souvent très riches.

Deux personnages de papier plié sur le dessin ci-dessus : l’un est un guerrier, portant une armure. Il a une longue barbe et une moustache. Il est très beau et imposant. L’autre représente un jeune homme qui porte un pantalon rouge et une longue veste. Sur son col, il porte une bavette en forme de fleur de lotus. Sur son veste, sont brodées des feuilles de lotus. Il prend des poses avantageuses. Son image ressemble beaucoup à Nazha, un jeune personnage mythique.