Les Dieux dans les beaux-arts folkloriques de Chine ( 5)
中国国际广播电台
Le « Dieu de la terre » est l’une des divinités très populaires en Chine. Vénérer le « Dieu de la terre » a été très en vogue sous la Dynastie des Ming (1368-1644). A cette époque-là, il y avait beaucoup des temples pour les divinités locales. Et le Dieu de la terre a ainsi plusieurs noms tels que « Dieu de la terre des fées humaines», « Dieu de la terre de trois couches », ou encore « Dieu de la terre globale ». Les temples pour les divinités locales s’édifiaient partout. En plus des temples officiels dédiés au « Dieu de la terre », les autres sont construits avec de matériaux divers et parfois hétéroclites. Par exemple, le plus simple se compose de quelques pierres seulement ou d’une pierre placée dans une grande jarre... la pierre est alors considérée comme le Dieu de la terre. Mais en général, le Dieu de la terre affiche une mine blanche, et il porte une barbe noire et un turban noir. Il a l’air souriant et aimable.

Ci-dessus, cette peinture de Hangzhou, du Zhejiang dans le sud-est de la Chine, représente une divinité locale. On dirait un fonctionnaire. La peinture combine xylographie et peinture à la main. Les couleurs sont plaquées en petites touches.