Le pendantif de la longétivité en forme de serrure
中国国际广播电台
La serrure de la longévité est un pendantif en argent suspendu à une chaîne que portaient le plus souvent les enfants han, comme porte-bonheur. Un mois après la naissance d’un enfant, ses parents lui offraient ce bijou. Et ce, quel que soit le sexe de l’enfant. Celui-ci devait alors porter ce pendantif jusqu’au jour de son mariage.

Dans les régions rurales, le niveau sanitaire et les conditions économiques étaient arriérées. Et de nombreux enfants mouraient alors de manière prématurée. Leurs parents se sont alors remis aux mains de ce pendantif pour bénir leurs enfants et les protéger des démons. Sur cette serrure de la longévité, des dessins représentant « une licorne chinoise apportant un enfant » et « une longévité de cent ans » y sont gravés.

Sur la serrure de la longévité que vous voyez ci-dessus, quatre caractères chinois qui signifient « Salle de Jade, richesse et dignité» ont été gravés. Au-dessous, vous pouvez voir une image qui illustre « le serment fraternel des trois héros dans le Jardin de pêchers ». Les trois héros en question sont Liu Bei, Zhang Fei et Guan Yu, personnages tirés du roman des Trois Royaumes (220-280). Regardez également ces motifs en relief, signes de bon augure  : « le jeu d’échecs », « les cerfs et les grues, signes de longévité » ou « les doubles bonheurs : fortune et longévité ». Ils ont tous été réalisés avec une grande finesse.