Débardeur
中国国际广播电台
En Chine, le débardeur est considéré comme un sous-vêtement parmi les habits traditionnels. De forme carrée ou rectangulaire, le débardeur a un col arrondi sur lequel on rajoute deux galons que l’on attache par derrière autour du cou, et finit en pointe au niveau du ventre.

Blancs, bleus ou rouges, les débardeurs arborent souvent des broderies dont les motifs sont signes de bon augure. On peut trouver ainsi les thèmes de « la fertilité », « une licorne chinoise apportant un garçon », « les phénix et les pivoines » ou « l’abondance pour l’avenir »... Mais le plus souvent, les motifs font référence aux histoires et légendes : comme  « Liu Hai s’amuse avec Jinchan », « La pie perchée sur une branche d’abricotier, porteuse d’une bonne nouvelle », « les canards madarins jouant dans l’eau », les lotus, ainsi que des fleurs et des insectes. Autant de motifs qui sont signes de bon augure. 

Ce débardeur que vous voyez ci-dessus se décline principalement dans les teintes de rouge et de vert. Les motifs représentant les histoires de personnages légendaires sont très naïfs et purs. Les dessins de fleurs sont simples mais paraissent vivants.