La marionnette de ‘Zhangtou’
中国国际广播电台

Depuis l’antiquité, la marionnette en bois de ‘Zhangtou’ est appelée le ‘Fantoche de Zhangtou’, et le marionnétiste la manipule à l’aide de deux bâtons. Son corps est vide, ses yeux et sa bouche peuvent être actionnés, et sa poitrine est reliée à un bâton ou un bambou. Ces marionnettes se divisent en trois catégories, comme précédemment : grande, moyenne et petite, et varient selon les régions.

Les marionnettes de ‘Zhangtou’ se sont largement propagées dans les autres régions de Chine. Elles ont des particulités et des styles différents, et donc de nombreuses appellations. Par exemple : la marionnette de bois est appelée ‘Shuaganzi’ ( jouer du bâton) dans le Nord-Ouest de la Chine, elle se nomme encore ‘Munaokexi’ ( le théâtre des têtes en bois) dans la province du Sichuan située en Chine du Sud-Ouest, et ‘Toxi’ dans la province du Guangdong située dans le Sud de la Chine. Tout cela ne désigne en fait que la même chose : la « Marionnette en bois de Zhangtou ». Il semble depuis toujours que ces marionnettes soient vivantes et qu’elles nous emmenent au devant d’une scène animée.