Jouets d’argile 3
中国国际广播电台
Le développement des jouets en argile répandus dans le district de Ling de la province du Henan située dans le centre de la Chine est étroitement lié avec les coutumes locales de cette région. Les jouets d’argile y sont appelés « Nigugu », « Jijigugu » et « Gugujire ». Lors de chaque fête des lanternes ( la nuit du 15 du premier mois du calendrier lunaire chinois ) et de chaque fête des diables ( le 15 du 7ème mois du calendrier agricole), le district de Ling organise des fêtes foraines où sont vendus nombre de sifflets en argile et de « Gugujire ». Ces figurines d’argile sont fabriquées en général à la mémoire des ancêtres, pour la fête des lanternes et celle des diables, afin d’offrir un sacrifice à l’âme du défunt. Ce rite traduit le souhait d’une paix familliale et exprime l’espoir des gens d’avoir beaucoup d’enfants.

Le tableau représente les Huit Immortels (Heng Xiangzi, Zhang Guolao et les autres) dépeints comme le veut la légende avec des formes vivantes et naïves.