Le cheval au galop
中国国际广播电台


L’objet en bronze « Le cheval au galop » mesure 34,5 cm de haut, 45 cm de long et 10 cm de large. Il a été coulé à l’époque des Han de l’Est et déterré dans la tombe Leitai de Wuwei du Gansu. Cet objet très précieux a été collectionné par le Musée provincial du Gansu.

Les chevaux constituaient en Chine antique le moyen le plus rapide et le plus efficace au titre du transport et de la communication, et les cavaliers, une condition militaire indispensable pour la dynastie des Han dans la résistance aux invasions des Xiongnu et la sauvegarde des régions septentrionales du pays. Par conséquent, les hommes des Han éprouvaient pour le cheval un amour beaucou plus profond que les gens des dynasties précédentes et le considéraient comme le symbole de la dignité nationale, la puissance de l’Etat et un exploit héroïque. C’est aussi une cause pour laquelle des images de monture apparaissent souvent dans les sculptures et les objets d’art artisanaux de cette dynastie. « Le cheval au galop » est célèbre dans le monde et qui force vraiment l’admiration de tous.

Les artisans des Han ont façonné un cheval solidement bâtie, la tête levée et la queue rejetée en arrière, qui court à toute allure. La tête du cheval est légèrement penchée à gauche. Ses trois sabots s’envolent dans l’air et seul celui de l’arrière droite pose sur la dos d’une hirondelle qui déploie ses ailes dans sa volée. Le corps robuste exahle la puissante force du cheval. Sa pose est tellement légère qu’on a négligé qu’il s’appuyait de tout son poids sur une petite hirondelle.

« Le cheval au galop » est une oeuvre artisanale cristallisant la haute intelligence, l’imagination fertile, l’esprit romantique et l’ingéniosité artistique appréciable des artisans des Han. Il mérite d’être considéré comme un joyau de l’art sculptural de la Chine antique.