L’archer agenouillé
中国国际广播电台

       

La statue d’archer agenouillé déterrée dans la fosse No.2 du site des guerriers en terre cuite de l’empereur Shihuangdi des Qin

La plupart des statues d’archer ou d’arbalétrier ont été exhumées dans le fosse No.2 du site des guerriers en terres cuite du tombeau de l’empereur Shihuangdi des Qin à Lintong, province du Shan’anxi. Elles sont hautes de 120 cm. Dans la fosse No.2 on trouve des soldats déployés en ordre de combat en forme d’équerre. Le schéma de combat se compose de deux parties, le centre et les ranges extérieurs. Le centre du schéma est entièrement formé par les archers et les arbalétriers.

Les statues de ceux-ci présentent les caractéristiques suivantes : La partie supérieure du corps est droite, tandis que pour la partie supérieure, le genoux droit, le pointe du pied droit et le pied gauche touchent la terre. Les trois points d’appui forment un triangle isocèle supportant la partie supérieure du corps avec la gravité vers le bas, accentuant ainsi la sensation de stabilité. Les pièces composantes de l’armure ondulent avec le corps qui se tourne, et les plis se signalent suivant le changement de la posture d’archers. Les diverses lignes fortement rythmées rehaussent la mobilité des person0nages façonnés. Les archers ont des traits et expressions différents l’un de l’autre, faisant nettement ressortir les particularités de chacun. Les archers agenouillés constituent la quintessence des guerriers en terre cuite et sont considérés comme des chef-d’oeuvres sculpturales de la Chine antique.