Tang Yin et son tableau « Retour à la maison au dos d’âne »
中国国际广播电台

Tang Yun ( 1475-1523) a comme prénom social Bohu et se surnomme Ermite Liuru. Il est né au district de Wuxian (l’actuel Suzhou de la province du Jiangsu).  Tang Yun excellait en poésie, calligraphie et notamment en peinture traditionnelle chinoise. Etant un bouddhiste dévôt, il devenait moralement de plus en plus déprimé durant ses vieux jours.

« Retour à la maison au dos d’âne » est un tableau sur soie aux couleurs claires. Dans cette oeuvre picturale, l’auteur a décrit des pics et arbres aux formes étranges, des maisons de montagne, des ruisseaux tumultueux qui traversent les précipices et la végétation verdoyant dansant au gré de la brise. Un homme au dos d’âne marche sur le sentier de montagne et retourne à sa hutte de chaume blottie dans le fin fond de la montagne. A l’avant du tableau, un pont en bois enjambe le précipice et un bûcheron qui portant à la palanche un fagot de bois traverse le pont. Sur le plan d’expression artistique, le peintre a recouru au moyen dit « pnceau humecté », rehaussant l’impression d’humidité des rocs. Tang Yun a écrit de plus un quatrain dédié à lui-même :

Je rentre bredouille avec mes livres

Toujours au dos d’âne je me dirige vers le lieu vert rutilant

Je rentre, couvert de poussière et le visage alangui

Ma femme rustre ne me reconnaît plus

Le peintre a apposé un cachet à son nom en guise de signature. Ce tableau reflète les traits particuliers de Tang Yun.