Le petit sac de trésor
中国国际广播电台
Autrefois, à la ville de Dengzhou, il y a un très riche commerçant sous le nom de Xue. Il a une fille qui s’appelle Xue Xiangling, aimée par toute la famille. Quand Xiangling s’agrandit, arrivée à l’âge de mariage, ses parents lui préparent bien des trousseaux, et sa mère lui prépare spécialement un petit sac de trésor « suolingnang », c’est en effet un petit sac bordé des images précieuses contenant bien des trésors de toutes sortes. On dit que les filles avec un tel sac allant au mariage, aura bien tôt un fils beau et intelligent.

Le jour du mariage, Xiangling va chez son mari en chaise à porteur, accompagnée par une équipe d’orchestre bien animé. A mi-chemin, il pleut tout à coup, Xiangling et les autres s’abritent de la pluie dans le pavillon de Chunqiu au bord de la route. Tout après leur arrivée au pavillon, il arrive une autre chaise à porteur qui est petite et vielle. Et la nouvelle mariée pleure sans cesse. En entendant le pleur, Xiangling est bien curieuse et envoie ses servantes à demander ce qui ne va pas. En fait, cette nouvelle mariée s’appelle Zhao Shouzhen ; elle est très pauvre ; sa mère est décédée depuis longtemps et son père n’a même pas un sou pour lui préparer de trousseau. Zhao Shouzhen a peur qu’ après son mariage, on se moque de sa pauvreté et que personne ne se soigne de son vieux père. C’est pourquoi qu’elle pleure dans sa chaise à porteur.

À ces mots, Xiangling l’assure de sa sympathie profonde. Xiangling s’agrandissait dans une famille assez riche et elle ne sait jamais qu’il existe encore des gens aussi pauvres comme Zhao Shouzhen dans le monde. Xiangling se demande comment peut-elle aider cette pauvre fille ? Tout à coup elle voit le petit sac de trésor préparé par sa mère, alors elle le donne à Zhao Shouzhen, sans lui raconter son nom. A ce moment, il cesse de pleuvoir, les deux équipes reprennent leur chemin en toute hâte.

Six ans plus tard, il fait de grande inondation à Dengzhou, Xiangling se fait séparer de son mari et de son fils, elle erre jusqu’à Laizhou et mène une vie pénible. A Laizhou, elle rencontre sa ancienne bonne d’enfant qui la recommande à travailler comme la nurse dans une famille riche locale sous le nom de Lu, s’occupant de leur petit fils Tianling. Tianling, de l’âge de cinq ans, aime bien Xiangling et l’importune à s’amuser de la balle tous les jours dans le jardin.

Un jour, Tianling a lancé inattentivement la balle dans un petit pavillon du jardin. Xiangling est monté dans le pavillon pour chercher la balle et voit soudain un beau sac accroché au centre du pavillon. Elle examine le sac et trouve que c’est justement le petit sac de trésor qu’elle a donné à Zhao Shouzhen au jour du mariage. A la vue de son ancien petit sac de trésor, Xiangling pense aux ses parents séparés dans l’inondation et se met à pleurer. Tianling se précipite à chercher sa mère qui est exactement Zhao Shouzhen. Grâce à ce petit sac de trésor, la famille de Zhao Shouzhen devient riche petit à petit après leur mariage. Pour commémorer son bienfaiteur, elle a construit ce pavillon et y a accroché le petit sac de trésor pour ne jamais l’oublier. Maintenant elle est au courant que Xiangling s’est mis à pleurer à la vue du petit sac de trésor, alors elle vient demander quand Xiangling s’est-elle mariée et ce qui s’est passé au jour de son mariage. Xiangling lui tout raconte, alors Zhao Shouzhen reconnaît son bienfaiteur. Elle prépare les meilleurs vêtements pour Xiangling, la traite comme sa plus respective hôte et aide Xiangling à retrouver ses parents perdus.

Plus tard, le mari et le fils de Xiangling vagabondent aussi à Laizhou, entendant que Xiangling travaille comme bonne d’enfant chez les Lu, ils y viennent la chercher. La famille de Xiangling se réunit enfin. Xiangling et Zhao Shouzhen deviennent les meilleures amies aussi.