Les baguettes
中国国际广播电台

On raconte qu’il existe trois façons de manger : celle avec les mains, celle avec le couteau et la fourchette, et enfin celle avec les baguettes. Ceux qui mangent avec leurs mains représentent 40% de la population mondiale, ceux qui mangent avec des couverts de type couteau-fourchette sont estimés à 30%, à égalité de pourcentage avec ceux qui se servent des baguettes (30% également).

Les baguettes sont une invention chinoise. Il y a plus de trois mille ans, pendant la dynastie des Shang, on utilisait déjà les baguettes. Mais au début, on ne l’appela pas «Kuai », l’appellation actuelle des « baguettes » en Chine. D’après les documents historiques, on l’appelait « Zhu » ou « Jia » à cette époque-là. Au sixième ou au septième siècle, les baguettes étaient appelées « Jin ». Pourquoi l’appellation «kuai » est-t-elle apparue ? Selon les archives, les gens de la région au sud du Fleuve Long prononçaient presque de la même manière le « Zhu » pour « baguettes »au deuxième ton, et le « Zhu » de « s’arrêter » au quatrième ton. Pour les marins qui passaient tous les jours en bateau, « s’arrêter » n’est pas un mot de bon augure. Donc au lieu de se servir du mot « Zhu », ils ont choisi un autre mot : « kuai », qui signifie « rapidité » pour appeler les baguettes. Pendant la dynastie des Song au dixième siècle, les lettrés ont rajouté une clé à ce caractère chinois : ils ont posé le radical du bambou sur ce mot « kuai », car les baguettes sont faites en bambou. Voilà l’origine du mot chinois qui définit les baguettes.

Comment les Chinois ont-ils inventé les baguettes? On présume que dans la haute antiquité, lorsque les gens faisaient cuire leur nourriture, ils devaient casser une petite branche d’arbre ou de bambou en deux, et s’en servir pour prendre la nourriture chaude sans se faire brûler les mains.

Petit à petit, les baguettes apparurent. La structure des baguettes est très simple. Quant à la forme, il s’agit de deux cannes minces, grosses et carrées en haut, minces et rondes en bas. L’avantage de cette forme est que les baguettes sont faciles à tenir puisqu’elles ne glissent pas. En plus, l’extrémité ronde c’est pour évite de se faire mal à la bouche. Après avoir été introduites au Japon, les baguettes se sont modifiées pour atteindre une forme conique. Les japonais mangent souvent des aliments crus ou froids, comme les tranches du poisson cru, donc avec les baguettes de cette forme il est plus facile de les prendre.

Malgré leur forme simple, les baguettes peuvent également être des objets d’art. Elles sont bien sûr réalisées en bois, en bambou, en ivoire, mais on en trouve aussi en or, en argent, en jade, en cuivre et en fer. Elles peuvent être bien sûr gravées de mille motifs, comme les poissons, les oiseaux, les fleurs, et on peut, vous ne me croirez pas, y lire des poèmes ou bien encore des calligraphies classiques. Depuis le sixième ou septième siècle dans les palais impériaux, chez les grands fonctionnaires et les riches commerçants, les baguettes sont en or ou argent, et elles étaient incrustées de jade, de corail et d’autres pierres précieuses. Sur les baguettes très travaillées, on a remarqué que la tête avait été faite en argent. Elles peuvent tester et montrer s’il y a du poison dans la nourriture par leur changement de couleur.

Les baguettes jouent un rôle très important dans les traditions des chinois. Dans certaines régions, lors du mariage, la famille de la nouvelle mariée doit préparer deux paires de baguettes et de bols reliés par un fil rouge comme cadeau. On les appelle « les bols des descendants ». Ils expriment non seulement le souhait d’une vie heureuse pour les jeunes époux, mais aussi celui de donner le plus vite possible naissance à un enfant. Parce que « Kuai », voulant dire « baguette » signifie également « rapidité » (bien entendu ces deux mots ne s’écrivent pas pareil). Dans les campagnes du Nord de la Chine, lors des noces, les parents et amis des nouveaux mariés lancent les baguettes par la fenêtre de leur chambre. Cela exprime la bonne fortune ainsi que la fécondité.

Bien que les baguettes se composent de seulement deux cannes minces, il n’est pas facile de bien les utiliser. A l’étranger, on peut même trouver des écoles où l’on enseigne comment manger des baguettes. Selon des médecins, quand on manie les baguettes, on fait intervenir plus de 30 articulations et quelques 50 muscles des doigts, des paumes, des bras et des coudes. Bref, leur maniement est un bon exercice pour stimuler les fonctions cérébrales et l’habileté des mains. La Chine est le pays natal des baguettes, pourtant le premier musée consacré aux baguettes a été fondé en Allemagne. Là-bas, on expose plus de 10,000 paires de baguettes en or, en argent, en jade, en os, etc. etc. Ces baguettes viennent de différentes régions, de différents pays, et bien sûr  de différentes périodes.