Qi Jiguang
中国国际广播电台


Sur la montagne Yu de la province du Fujian (sud-est de la Chine) se trouve le Temple du maître Qi. Des touristes y viennent régulièrement pour rendre hommage au héros patriotique Qi Jiguang.

Qi Jiguang est un général patriotique de la dynastie des Ming. Il est issu d’une famille de militaires. Sous l’influence de son père, Qi Jiguang a donc appris à aimer les affaires militaires dès son enfance. C’est alors qu’il a décidé de devenir un soldat. Résolu à mener cette mission avec droiture et intelligence.

Sous le règne des Ming, la côte orientale de Chine était souvent attaquée par les pirates japonais. Qi Jiguang était très remonté contre les malfaisances de ces pirates. A l’âge de 16 ans, il a d’ailleurs écrit un poème qui exprimait son désir de pacifier la côte sud-est. A l’âge de 17 ans, il a hérité du poste de son père et a commencé sa carrière militaire. Il a aussitôt décidé de lutter en priorité contre ces pirates japonais.

Ces pirates rassemblaient ce qui restait de l’armée en déroute, mais aussi des vagabonds et des commerçant japonais. De la fin de la dynastie des Yuan au début de la dynastie des Ming (du XIVe siècle au XVIe siècle), les pirates japonais pillaient les maisons au bord de la mer, y mettaient le feu et tuaient même les habitants. Ils sont devenus encore plus féroces pendant la deuxième moitié du XVe siècle. Alliés aux commerçants locaux, les pirates japonais ont pu entrer dans l’intérieur des terres et envahir de nouvelles régions.

Grâce à ses victoires sur les pirates japonais dans la province du Shangdong, Qi Jiguang a été nommé général en 1555, pour ramener la paix sur la côte du Zhejiang, où les pirates étaient encore très actifs. Qi Jiguang a monté une armée faite de paysans et d’ouvriers. Après un entraînement à la rigueur militaire, cette armée de 4000 soldats a changé d’aspect. Elle a remporté plusieurs batailles. Et le peuple l’a nommée armée des Qi.

En 1561, plusieurs milliers de pirates ont lancé une attaque vers la région Taizhou avec une centaine de bâteaux. L’armée des Qi est arrivée immédiatement sur place et a remporté neuf batailles avant d’anéantir tous ses ennemis. Qi Jiguang a obtenu naturellement une promotion et il a ensuite dirigé son armée dans la province du Fujian pour à nouveau lutter contre les pirates. Mais ces derniers, désemparés, ont jeté l’éponge et cessé leurs activités.

Grâce aux efforts de Qi Jiguang et de son armée, la région côtière a donc retrouvé la paix et l’économie y a repris de la vitalité.