Le célèbre médecin Hua Tuo
中国国际广播电台


Les Exercices d’imitation de cinq animaux, une pratique sportive traditionnelle de Chine destinée à un entraînement intérieur comme extérieur du corps et combinant la théorie et la pratique, ont été inventés par Hua Tuo, célèbre médecin chinois à la fin de la dynastie des Han de l’Est, en imitant les mouvements typiques de cinq animaux : tigre, cerf, ours, singe et oiseau.

D’après les documents historiques, les Chinois ont commencé, il y a 4 000 ans, à se fortifier et à se guérir en imitant les mouvements des animaux et des oiseaux. Ayant fait un bilan des nombreuses expériences et théories de ses anciens, Hua Tuo a inventé les Exercices d’imitation de cinq animaux. Dans la biographie de Hua Tuo des Annales des Trois Royaumes, on lit ceci : Hua Tuo a dit une fois : « Le corps humain a besoin de mouvements qui lui soient propres... J’ai une méthode appelée Exercices d’imitation de cinq animaux... Je l’ai pratiquée constamment. A l’âge de plus de 90 ans, j’ai toujours l’ouïe fine, la vue perçante et les dents solides et complètes. »

Plus tard, les Exercices d’imitation de cinq animaux de divers types ont été inventés et développés en Chine.

Voici les exigences pour la pratique des Exercices d’imitation de cinq animaux : 1. se détendre complètement, maintenir une humeur détendue et optimiste ; 2. régulariser la respiration, pratiquer une respiration abdominale avec la pointe de la langue appuyée sur le palais supérieur, inspirer par le nez et expirer par la bouche ; 3. concentrer son attention, assurer l’unification de l’esprit et du qi (énergie vitale) ; 4. imiter à la perfection la férocité du tigre, la fermeté de l’ours, la douceur du cerf, l’agilité du singe et le déploiement de la grue.

Exercices d’imitation du tigre

Position de départ : Se tenir debout avec les talons rapprochés, les bras naturellement pendants, le regard droit devant soi, la pointe de la langue légèrement appuyée sur le palais supérieur. Se détendre complètement et concentrer l’esprit sur le point Mingmen situé au milieu de la ligne reliant les deux reins.

Exercices à gauche

Fléchir les genoux pour s’accroupir à demi, déplacer le centre de gravité sur la jambe droite, soulever le talon gauche et le mettre près de la cheville du pied droit ; en même temps, fermer les poings, les lever et les mettre à côté de la taille, le creux de poing vers le haut, regarder vers l’avant à gauche.

Inspirer doucement, lever les poings avec le creux de poing vers l’intérieur, expirer lorsque les poings arrivent à la hauteur de la bouche, tourner les creux de poing vers l’extérieur, ouvrir les poings et pousser les paumes vers l’avant à la hauteur de la poitrine, les paumes vers l’avant ; en même temps, faire un pas en avant à gauche avec le pied gauche et un demi-pas en avant avec le pied droit, les deux talons l’un devant l’autre à une distance de 30 cm environ, déplacer le centre de gravité sur la jambe droite, soulever le talon gauche, regarder la pointe de l’index gauche.

Exercices à droite

Les mouvements étant identiques, il suffit d’inverser la direction.

Remarques : au cours de la pratique des exercices d’imitation du tigre, il faut coordonner les mouvements des mains et des pieds et la respiration. Au moment de pousser les paumes vers l’avant, avancer les pieds d’une manière énergique et rapide pour imiter l’agilité et la férocité du tigre. Alterner les exercices à gauche et à droite à plusieurs reprises.

Exercices d’imitation du cerf

Position de départ : Se tenir debout avec les pieds écartés d’une largeur égale à celle des épaules, les bras pendants ; se détendre complètement ; régulariser la respiration ; concentrer

l’esprit sur le coccyx.

Exercices à gauche

Fléchir la jambe droite, déplacer le corps vers l’arrière, avancer la jambe gauche avec le genou légèrement fléchi et la pointe du pied légèrement posée sur le sol ; avancer la main gauche avec le coude légèrement fléchi, poser la main droite sur le côté intérieur du coude gauche, les paumes opposées.

Faire pivoter la taille, les hanches et le coccyx dans le sens des aiguilles d’une montre, faire des cercles dans le même sens avec les bras devant le corps. Essayer, avec le temps, d’entraîner le mouvement des bras par le pivotement de la taille, des hanches et du coccyx.

Exercices à droite

Les mouvements étant identiques, il suffit d’inverser la direction.

Exercices d’imitation de l’ours

Position de départ : Se tenir debout naturellement avec les pieds parallèles, écartés d’une largeur égale à celle des épaules, les bras naturellement pendants. Se détendre complètement. Régulariser la respiration. Concentrer l’esprit sur le point Zhonggong situé dans le nombril.

Exercices à gauche

Au moment d’expirer, faire doucement un demi-pas vers l’avant avec le pied gauche, tourner le corps légèrement à gauche avec la taille comme pivot, déployer le bras gauche vers l’arrière avec le coude légèrement fléchi. En même temps, fléchir le genou droit, agiter le bras gauche vers le bas en avant, le bras pendant, poser le centre de gravité sur la jambe droite. Au moment d’inspirer, tourner légèrement le corps à droite, déplacer le centre de gravité sur la jambe gauche, placer le pied droit à côté du pied gauche.

Exercices à droite

Les mouvements étant identiques, il suffit d’inverser la direction.

Exercices d’imitation du singe

Position de départ : Se tenir debout avec les talons rapprochés, les bras naturellement pendants. Regarder droit devant soi. Se détendre complètement. Fermer légèrement la bouche avec la pointe de la langue appuyée sur le palais supérieur. Régulariser la respiration. Concentrer l’esprit sur le point Zhonggong.

Exercices à gauche

Fléchir lentement les genoux, déplacer le centre de gravité sur la jambe droite, faire un pas en avant avec le pied gauche d’une manière agile. En même temps, lever la main gauche et l’avancer comme pour saisir quelque chose, lorsqu’elle arrive à la hauteur de la bouche, rassembler les cinq doigts, le poignet naturellement fléchi, déplacer le centre de gravité sur la jambe gauche.

Faire un pas en avant avec le pied droit d’une manière agile, déplacer progressivement le centre de gravité sur le pied droit, soulever le talon gauche tout en maintenant la pointe sur le sol. En même temps, lever la main droite et l’avancer comme pour saisir quelque chose, lorsqu’elle arrive à la hauteur de la bouche, rassembler les cinq doigts, le poignet naturellement fléchi. Retirer en même temps la main gauche à côté du flanc.

Déplacer le corps vers l’arrière, le centre de gravité déplacé progressivement vers la jambe gauche. Retirer un peu le pied gauche et le poser fermement sur le sol, retirer également le pied droit et poser la pointe du pied sur le sol. En même temps, lever la main gauche et l’avancer comme pour saisir quelque chose, lorsqu’elle arrive à la hauteur de la bouche, rassembler les cinq doigts, le poignet naturellement fléchi. Placer en même temps la main droite à côté du flanc.

Exercices à droite

Les mouvements étant identiques, il suffit d’inverser la direction.

Exercices d’imitation de l’oiseau

Position de départ : Se tenir debout avec les pieds parallèles, les bras naturellement pendants. Regarder droit devant soi.

Concentrer l’esprit sur le point Qihai situé en bas du nombril.

Exercices à gauche

Faire un pas en avant avec le pied gauche et un demi-pas avec le pied droit, la pointe du pied droit sur le sol. En même temps, lever lentement les bras, les paumes vers le haut, lorsqu’ils arrivent à la hauteur des épaules, les tendre vers le haut à gauche et à droite tout en respirant profondément. Ramener le pied droit pour qu’il se joigne avec le pied gauche, laisser tomber les bras, fléchir les genoux et enlacer les jambes avec les mains.

Exercices à droite

Les mouvements étant identiques, il suffit d’inverser la direction.