L’histoire de Xi Menbao
中国国际广播电台

L’histoire se déroule cinq siècles avant J.C.

Le roi nomma Xi Menbo, un homme intelligent et honnête, chef du distric de Yedi. Quand il se renseigna auprès des vieillards du district sur la vie du peuple local, il apprit une chose bizzare. Dans ce district circulait une rumeur : chaque année, il fallait marier une jeune fille à Hebo, le dieu du Fleuve Jaune, faute de quoi ce dernier ferait déborder le fleuve. Les fonctionnaires locaux et une «sorcière» s’occupaient de cette affaire avec la plus grande ardeur, car en l’honneur de ce mariage annuel, ils imposaient des taxes exorbitantes. La vieille sorcière se chargeait quant à elle de selectionner la nouvelle mariée pour le sacrifice au dieu du Fleuve Jaune. Quand elle voyait une belle fille issue d’une famille pauvre, elle prevenait les autorités et la jeune fille était ensuite emmenée de force. Le jour du mariage, on demandait à la fille de s’asseoir sur une natte de bambou, puis on la jetait dans l’eau. Au bord du fleuve, la sorcière faisait alors une cérémonie rituelle et déclarait au peuple que He Bo était content de ce cadeau. Après avoir pris tous les renseignements, sans rien dire à personne, Xi Menbo réfléchit pour trouver une solution à ce sacrifice injuste.

Le jour du mariage annuel de Hebo était arrivé, et Xi Menbo se rendit au bord du fleuve avec des soldats. En peu de temps, tous les notables de la ville se pressèrent sur les berges pour voir la jeune fille selectionnée. La vieille sorcière était naturellement déjà là.

Xi Menbo ordonna :

- « Amenez-moi la future mariée, je veux voir si elle est belle ou pas. »

Quand la fille fut devant lui, il jeta un coup d’œil, et déclara :

-          « Non. Cette fille n’est pas assez belle pour être la femme de Hebo. Il faut trouver une autre fille plus belle. Mais bon, comme aujourd’hui c’est le jour du mariage, nous allons demander à la sorcière d’aller dans le fleuve pour prévenir Hebo que demain on lui offrira une fille beaucoup plus belle. » 

Après ces mots, il ordonna aux soldats de jeter la sorcière dans l’eau. Plus tard, il ajouta :

- « Comme cette sorcière est lente ! Il faut envoyer quelqu’un pour la presser un peu. »

 Et il fit jeter l’assistant de la sorcière dans l’eau. Tous les gens sur place furent étonnés de voir Xi Menbo, d’un air respectueux, se pencher sur la rivière comme pour écouter Hebo. Alors, il regarda les notables et les fonctionnaires locaux qui organisaient le mariage, et dit :

-          « Comme Hebo est chaleureux ! Il a reçu nos envoyés avec hospitalité, et ne il ne souhaite pas qu’ils rentrent si vite. Il vaux mieux qu’on envoie une autre personne pour les presser. »

De peur d’être jeté dans l’eau, tout le monde s’agenouilla pour demander grâce.

A ce moment-là, Xi Menbo annonça à haut voix :

- « Le mariage de He Bo n’est rien d’autre qu’une sinistre plaisanterie. A l’avenir, celui qui reprendra cette affaire sera immédiatement jeté dans le fleuve. Il ira voir le dieu du fleuve lui-même ».

Dès lors, ce sacrifice ne s’est plus jamais reproduit. Avec son intelligence et son sens des responsabilités, Xi Menbao gouverna le distric Yedi avec excellence.