Le mont Wutaishan
中国国际广播电台

Le site de Wutaishan, le mont aux Cinq Terrasses, s’élève dans la province du Shanxi, au centre de la Chine. C’est l'un des haut-lieux bouddhiques de Chine. C’est même l'un des cinq hauts-lieux du bouddhisme dans le monde et le premier des quatre monts sacrés du bouddhisme de Chine. Les quatre célèbres montagnes bouddhiques de Chine sont le Mont Wutai, les montagnes Emei au Sichuan, Jiuhua dans l’Anhui, et Putuo au Zhejiang. Ils constituent aussi des sites pittoresques de la Chine.

Le Wutaishan s'est fait remarquer dans le monde par la coexistence du bouddhisme Han et du bouddhisme tibétain, et d'une vingtaine de sectes de diverses religions. L'architecture bouddhique y est splendide, et les expressions de la culture bouddhique comme les statuaires, les fresques, les sculptures sur briques, les bois et pierres, les soutra, la calligraphie, les phrases parallèles et les tablettes y abondent. On peut aussi y écouter aussi la musique sanskrite unique au monde.

Durant plusieurs siècles, une vingtaine de grands maîtres bouddhistes y ont vécu et ont apporté leur contribution au patrimoine culturel de ce haut-lieu bouddhique. Selon la légende, le Mont Wutai servait aux Taoistes et aux bouddhistes de centre du Bodhisattva Wenshu, un disciple de Sakyamuni. L’anniversaire du Bodhisattva Wenshu a lieu le 14 juin selon le calendrier grégorien. D’après une légende, le Mont Wutai s’appellait jadis le Mont Wufeng (cinq pics). Le climat y était très rude. L’hiver, il y fait très froid. Au printemps, le vent très fort provoque des tempêtes de sable. L’été, il y règne une chaleur torride. Les paysans ne pouvaient pas cultiver la terre.

Par harsard, Bodhisattva Wenshu y est venu prêcher le bouddhisme. Il a assisté aux souffrances de la population et a donc décidé de transformer le climat de cette région. Il a su que le Roi des dragons de la mer de l’Est possédait une pierre appelée « Pierre de repos du dragon » pouvant changer un climat sec en un climat humide. Il s’est alors habillé en moine et s’est rendu chez le roi des dragons pour emprunter la fameuse pierre. Arrivant à la mer de l’Est, Bodhisattva Wenshu a vu une grosse pierre devant le Palais du dragon. Même à une distance éloignée de la pierre, il a déjà senti un air frais lui courir sur le visage. Il a demandé au Roi s’il pouvait emprunter cette pierre. Mais le Roi lui a répondu qu’il pouvait tout lui prêter sauf cette pierre. Parce que les fils du dragon ont mis des centaines d’années à extraire cette pierre du fond de la mer. C’est d’ailleurs pourquoi elle recèle cette fraîcheur extraordinaire. Chaque jour, les fils du dragon suaient à grosses gouttes après le travail, et ils se reposaient sur cette pierre magique pour s’apaiser l’esprit. Si je te la donne, les fils du dragon n’auront plus d’endroit pour se reposer, a expliqué le Roi. Mais il ne voulait pas vraiment repousser la demande de Bodhisattva Wenshu. Il a pensé en outre que ce vieux moine ne pouvait transporter seul cette pierre. Mais il lui a dit que s’il pouvait la transporter tout seul, il pourrait l’emporter. Bodhisattva Wenshu a remercié le Roi et s’est dirigé vers la pierre en faisant des incantations. Immdiatement, la taille de la pierre magique a diminué. Il l’a mis dans sa manche et est parti en flottant sur les nuages. A son retour au mont Wufeng, la chaleur était comme toujours torride, et les gens en souffraient. Mais le miracle a eu lieu quand Bodhisattva Wenshu a placé la pierre magique dans une des vallées. Le mont Wufeng s’est immédiatement transformé en pâturage d’une fraîcheur extraordinaire. Depuis, cette vallée a été baptisée « le Mont Qingliang ( fraîcheur) ».

Le Mont Wutai est aussi appeléle mont Qingliang. Le Mont Wutai bénéficie en effet en été de températures fraîches, d’une végétation luxuriante, et d’un air humide. Wutai est donc un centre de villégiature idéal. Il est considéré comme le plus important grâce à sa longue histoire, sa richesse en temples et grands monastères, et sa splendide culture bouddhique. Actuellement, on y dénombre 47 temples et de nombreux moines et nonnes y accueillent les fidèles de tous horizons. Pélerins et touristes s’y rendent en masse pour se prosterner devant l’image du Bouddha. Du fait de son environnement écologique particulier, le mont aux Cinq Terrasses est également un espace naturel riche en plantes et en animaux. Des spécialistes y ont dénombré 595 espèces végétales, dont la trolle de Chine et une espèce d'azalée unique au monde. De nombreuses espèces d'animaux et d'oiseaux y vivent, dont l'aigle royal qui bénéficie d’une protection prioritaire. On y a aussi découvert une vingtaine de nouvelles espèces d'insectes.