Les attributs des Hommes de Beijing
中国国际广播电台

Pendant le paléolithique (il y a 50 mille ans), l’Humanité savait déjà comment utiliser l’aiguille, qui était à l’époque fabriquée en os, et de qualité inférieure à celles fabriquées de nos jours. On a pourtant découvert, en Chine, une aiguille d’une extrême finesse sur le site archéologique de l’ Homme de Beijing qui date de 18 mille ans en arrière.

Longue de 82 milimètres, avec un diamètre de 3 milimètres, cette aiguille en os est un peu plus grosse qu’une alumette. Elle est polie et acérée, mais le chas de l’aiguille est endommagé.

On n’a pas trouvé de fil sur ce site, ce qui fait dire aux archéologues que ces hommes de Beijing utilisaient comme fil le ligament d’une sorte de cerf de l’époque. La découverte de l’aiguille nous confirme que ces hommes qui vivaient il y a 18 mille ans portaient déjà des vêtements.

Sur le même site, on a également trouvé des décorations, comme un collier poli et teint.