Le Palais du Potala
中国国际广播电台

Edifié dans la montagne au nord-ouest de Lhassa (chef lieu de la région autonome du Tibet), le Palais du Potala est le complexe archithecturale le plus grand du monde à cette altitude. Il fût édifié au septième siècle, sur 13 niveaux couvrant une superficie de 41 hectares. Il est tout en granit, et comporte des milliers de chambres, dans certaines desquelles sommeillent les pagodes habritant les cercueils des dalaï-lamas. Des salles ayant toutes sortes de fonctions bien particulières. Chaque pagode funéraire est décorée par une feuille d’or et de jade, c’est magnifique. La plus grande pagode est celle du dalaï-lama de la quinzième génération qui mesure 14,85m de haut et a necessité 119 milles liangs (50 grammes)d’or, nombre de bijoux, et quelques 4000 perles. Les dalaïs passent toute leur existence terrestre dans le Palais de Potala, suivant un train-train quotidien, de travail et de pratiques bouddhiques. Leur chambre à coucher sont en haut de l’édifice, et on les surnomme « les salles du soleil » en raison des rayons de soleil qui y pénètrent chaque jour.

En 1961, le Palais de Potala est classé monument historique et mis sous la protection de l’Etat, chaque année, des fonds spéciaux sont aloués à son entretien ainsi qu’à sa protection. Du printemps 1989 à l’été 1994, il a totalement été restauré par l’Etat grâce à un investissment de 530 millions de yuans, afin qu’il conserve tout l’éclat de sa splendeur.