La nationnalité tibétaine
中国国际广播电台

La langue tibétaine fait partie du même groupe que le birman (langues tibéto-birmanes). L’agriculture et l’élevage constituent sur ces hauts-plateaux les principales activités traditionnelles en matière de production, même si la plupart des citatins se sont mis à l’artisanat, à l’industrie, et au commerce.

Les Tibétains sont bouddhistes, sympatiques, et très doués pour ce qui est des chants et des danses. Les chansons tibétaines s’harmonisent très bien avec leurs danses. Les tibétains portent une veste de toile ou de soie à manches longues, les hommes se vêtissent d’une longue et large robe, tandis que pour les femmes, la robe longue sans manche avec ceinture est de mise. Les femmes mariées mettent souvent un tablier avec des motifs de couleurs aussi variées que celles de l’arc-en-ciel. Hommes et femmes portent une tresse, mais les bijoux et les costumes varient d’une région à l’autre. Leur aliment de base est le « zamba », les tibétains aiment le thé au beurre et au lait, le vin, le boeuf et le mouton. Jadis les habitants du plateau du Qinghai-Tibet préféraient l’enterrement pour leurs rites funéraires, maintenant ils ont opté pour l’inhumation, c’est-à-dire l’exposition face au ciel et ses oiseaux, la crémation et l’ensevelissement par immersion.