L’ethnie ouïgoure du Xinjiang
中国国际广播电台

Le Xinjiang abrite un grand nombre dethnies minoritaires parmi lesquelles on peut citer les Ouïgours, les Kazakhs, les Tadjiks et les Kirghizes. « Ouïgour », en langue ouïgoure, veut dire « union ». La nationalité ouïgoure est non seulement une ancienne ethnie du nord de la Chine, mais aussi la principale ethnie du Xinjiang avec ses 7 millions de représentants. Ils vivent pour la plupart dans les régions de Kashi, de Hotan et d’Aksu au sud des monts Tianshan. Elle a sa propre langue et sa propre écriture.

Les habitants locaux sont reconnaissables à leur calotte à quatre arêtes. Les hommes portent toujours une chemise brodée ou un Qiapan, c’est-à-dire une sorte de robe ouïgoure ou tadjique avec une ceinture autour de la taille. Les femmes ont l’habitude de se vêtir d’une robe multicolore accompagnée d’un foulard blanc ou coloré. Elles aiment aussi porter des accessoires tels que des colliers, des boucles d’oreille, des bracelets et des bagues. A la campagne, la plupart des jeunes filles portent des tresses, alors que les citadines adoptent plutôt la mode moderne.

Les Ouïgours sont très courtois. Quand ils rencontrent un aîné ou un ami, ils ont l’habitude de mettre la main droite au milieu de la poitrine, puis s’inclinent et lui disent bonjour. C’est aussi un peuple très hospitalier.

Les Ouïgours sont aussi très doués pour chanter et danser. Leurs danses gracieuses et souples sont connues pour leurs tourbillons rapides et imprévisibles. Cela symbolise leur caractère optimiste et ouvert.

Les Ouïgours sont principalement agriculteurs et éleveurs. Le commerce fait partie de leurs traditions. L’artisanat est aussi très développé. Les objets artisanaux tels que les tapis, les broderies, la soie, les bouteilles de bronze, la coutellerie et les instruments de musiques illustrent tous la tradition ouïgoure.